Drapeau Bleu : Un petit rappel pour Kimi!

Le GP d’Australie avait donné lieu à une scène amusante si l’on avait capté une bribe de conversation radio entre Kimi Räikkönen et son muret des stands

Le GP d’Australie avait donné lieu à une scène amusante si l’on avait capté une bribe de conversation radio entre Kimi Räikkönen et son muret des stands. Agacé de voir des drapeaux bleus agités à son passage sans réaliser qu’il s’adressait à un retardataire, Iceman avait fini par s’enquérir de la situation. Il lui fut ainsi rappelé que les drapeaux bleus s’adressent aux concurrents plus lents sur le point de se voir prendre un tour !

Puisque même le flegmatique finlandais peut avoir manqué la subtilité du signe dans le feu de l’action, ToileF1 vous propose de vous remettre en tête le rôle du drapeau bleu !

Le drapeau bleu est donc agité dans trois types de situations différentes :

- Lors des essais et qualifications, lorsqu’un concurrent est rattrapé par une monoplace plus rapide et dans son tour lancé ; le passage devant ainsi être cédé.

- En course, lorsqu’un pilote est sur le point de se faire prendre un tour. En cas d’ignorance de trois drapeaux bleus consécutifs, une pénalité sous forme de drive-through peut être appliquée.

- A la sortie de la pitlane (principalement désormais sous forme d’affichage lumineux) pour prévenir un pilote sortant de la voie des stands du passage d’une autre monoplace dans la ligne droite.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen
Type d'article Actualités