La procédure pour les drapeaux bleus modifiée à Bakou

Suite aux plaintes des pilotes concernant le trafic cette année, la procédure autour des drapeaux bleus a été modifiée pour le Grand Prix d'Azerbaïdjan.

Lorsqu'un drapeau bleu est présenté à un retardataire, ce dernier a l'obligation de s'écarter dès que possible pour laisser passer la monoplace plus rapide derrière lui. Avant de recevoir ce drapeau, le pilote qui va être dépassé peut être averti par son équipe. Les drapeaux bleus et les signaux lumineux se déclenchent quant à eux lorsque l'écart avec la voiture suiveuse est d'une seconde ou moins. Ce timing a changé en début d'année, puisqu'il était auparavant de 1,5 seconde.

Ce changement paraissait infime, mais compte tenu des caractéristiques des F1 2017 et de la difficulté à suivre une autre monoplace, cela a engendré des situations qui ont rendu la vie compliquée aux leaders quand il s'agissait de prendre un tour.

À l'occasion du briefing des pilotes lors du Grand Prix du Canada, Kimi Räikkönen a largement soulevé le problème, évoquant les difficultés qu'il avait rencontrées dans le trafic à Monaco. Le Finlandais n'est pas le seul puisque Max Verstappen avait lui aussi fait part de son mécontentement après le Grand Prix de Chine, où le trafic avait failli lui coûter sa place sur le podium. Dans le même temps, présenter les drapeaux bleus trop tôt pourrait mettre en péril la course des retardataires si cela survient à un moment où ils sont à la lutte avec un autre concurrent pour une position.

Après avoir écouté les différents points de vue, le directeur de course Charlie Whiting a donc décidé de modifier légèrement le timing de présentation des drapeaux bleus à compter de ce week-end. Ils seront ainsi activés lorsque l'écart entre les deux voitures sera de 1,2 seconde. La FIA étudiera les répercussions de cette modification avant un éventuel ajustement supplémentaire. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags retardataires, trafic