La F1 pourrait conserver le DRS en 2021

partages
commentaires
La F1 pourrait conserver le DRS en 2021
Par : Basile Davoine
14 sept. 2018 à 13:33

Alors que la Formule 1 a dévoilé trois concepts de ce que pourrait être la réglementation technique 2021, Ross Brawn a fait savoir que la question du DRS n'était pas encore tranchée.

Les concepts de règlement F1 pour 2021
Ross Brawn, directeur de la compétition du Formula One Group, lors de la conférence de presse
L'aileron arrière de Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS 18 avec le DRS bloqué
Les concepts de règlement F1 pour 2021
Concept F1 2021 présenté par Ross Brawn

Si Ross Brawn a publiquement fait part de son aversion pour le DRS par le passé, le système d'aileron arrière mobile pourrait toutefois être maintenu en Formule 1 après 2020.

Une équipe d'ingénieurs travaille actuellement avec la FIA, sous les ordres de Pat Symonds, afin de définir le meilleur règlement possible pour 2021 et avec une priorité : faciliter la course entre les monoplaces, et notamment leur capacité à se suivre sans perdre en performance.

Lire aussi :

Si les études menées jusqu'ici, et ayant débouché sur les concepts présentés à Singapour, ont donné satisfaction, elles n'écartent pas de facto le DRS.

"Je pense que nous pouvons le garder dans notre poche", admet Ross Brawn, directeur sportif de la Formule 1. "J'aimerais penser que nous puissions atteindre un stade où le DRS ne devient pas si déterminant. Mais c'est quelque chose de très facile d'avoir ou de ne pas avoir si nous trouvons que les voitures sont capables de se suivre." 

"Le dépassement est bien sûr l'aboutissement, mais avoir une formidable bagarre est important. Quand les voitures ne peuvent pas se suivre régulièrement à cause de la dégradation pneumatique et de la perte de performance, il n'y a pas de grandes batailles. On peut avoir une belle lutte avec un pilote qui mène jusqu'au bout, mais avec une bataille géniale."

"Nous avons fait un effort pour différencier le dépassement de la course. Souvent, la course aboutira sur un dépassement. À Monza, j'ai vu des statistiques selon lesquelles environ la moitié des dépassements s'étaient faits avec le DRS, et la moitié sans. Il y avait beaucoup d'action à Monza, mais c'est un tracé unique. Il nous faut davantage de circuits où les voitures peuvent se battre."

Article suivant
Wehrlein et Mercedes se séparent

Article précédent

Wehrlein et Mercedes se séparent

Article suivant

EL2 - Räikkönen et Hamilton loin devant, Vettel perd du temps

EL2 - Räikkönen et Hamilton loin devant, Vettel perd du temps
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités