DRS : Deux zones d'activation, un point de détection

Comme prévu de longue date, il y aura ce week-end deux zones définies pour utiliser l'aileron arrière ajustable à Montréal

Comme prévu de longue date, il y aura ce week-end deux zones définies pour utiliser l'aileron arrière ajustable à Montréal. C'est la première fois de la saison que les pilotes pourront utiliser à deux reprises par tour le DRS en course.

Étant donné les spécificités du circuit Gilles-Villeneuve, la FIA a décidé de profiter des deux lignes droites du tracé pour faciliter les dépassements. En revanche, il n'y aura qu'un seul point de détection, valable pour les deux zones dans lesquelles sera autorisé le DRS.

A la sortie de l'épingle du virage n°10 - qui est déjà propice aux dépassements - tout pilote se trouvant à moins d'une seconde de celui qui le précède pourra actionner son DRS une première fois dans la longue ligne droite qui suit. Ensuite, après avoir franchi la chicane avec son célèbre mur "Bienvenue au Québec", il sera possible d'activer le DRS une seconde fois, c'est-à-dire dans la ligne droite des stands.

"Vous pourrez vraiment perdre deux places. Si vous êtes en tête du wagon et qu'il y a deux voitures derrière vous, l'une des deux peut vous doubler dans la première ligne droite et la seconde dans la ligne droite des stands. Mais peut-être que ça nous aidera en course. Ça pourrait être amusant," a prédit Jenson Button.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Type d'article Actualités