Un DRS inédit dans deux virages à Silverstone !

Une troisième zone de DRS a été ajoutée sur le Circuit de Silverstone pour le Grand Prix de Grande-Bretagne, ce qui va offrir un défi inédit aux pilotes dans le premier virage le week-end prochain.

Un DRS inédit dans deux virages à Silverstone !

Comme c'est le cas depuis le début de la saison, la FIA continue de faire évoluer le déploiement du DRS sur les tracés en y ajoutant certaines zones pour favoriser le spectacle, selon les caractéristiques de chaque tracé. Comme le week-end dernier, une troisième zone DRS a été ajoutée à Silverstone pour le prochain Grand Prix, mais sa localisation risque de faire parler.

Cette troisième zone débutera après le virage 18, qui commande la ligne droite des stands, et présentera la particularité de s'achever seulement lorsque le pilote lèvera le pied ou freinera. Cela signifie qu'il pourrait être possible de passer le virage à droite d'Abbey ainsi que le suivant avec le DRS ouvert.

"Ce n'est pas une grande zone, mais ce qui est intéressant, c'est qu'ils pourraient l'utiliser dans le premier virage s'ils le veulent", confirme le directeur de course Charlie Whiting. "Une fois qu'ils l'activent après le virage 18, à la sortie du dernier virage, il [le DRS] se referme seulement lorsqu'ils freinent ou lèvent le pied. Ils pourraient potentiellement passer dans les virages 1 et 2 avec le DRS ouvert. Nous verrons."

C'est la première fois qu'un tel scénario se présente dans la mise en place d'une zone DRS. On se souvient qu'en 2011 – saison durant laquelle le DRS pouvait être utilisé librement en essais et en qualifications –, la FIA avait banni l'utilisation de l'aileron arrière mobile dans le tunnel de Monaco en raison du risque que cela présentait.

Panneau DRS

Quoi qu'il en soit, la FIA se félicite des récentes avancées et du choix qui a été fait d'ajouter une troisième zone en Autriche. L'opération a été une réussite selon Charlie Whiting, alors que les pilotes avaient émis des réserves avant le début du week-end.

"Je pense que ça a aidé un peu", estime le directeur de course. "Ça a certainement aidé en F2. Mais je crois que ça leur a donné une meilleure chance de doubler. On a vu assez souvent des voitures qui se rapprochaient plus que ce qu'elles auraient pu faire au virage 3. Nous avons ensuite vu des dépassements au virage 4. Je pense donc que ça a plutôt bien fonctionné. Ça n'a pas rendu les choses trop faciles, contrairement à ce que certains pilotes pensaient."

partages
commentaires
Premier gros revers de la saison pour Renault
Article précédent

Premier gros revers de la saison pour Renault

Article suivant

GP d'Autriche : ce qu'ont dit les pilotes

GP d'Autriche : ce qu'ont dit les pilotes
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021