Formule 1 GP d'Italie

Drugovich va reprendre le volant de l'Aston Martin à Monza

Felipe Drugovich va faire son retour dans le baquet de l'Aston Martin AMR23, ce week-end à Monza.

Felipe Drugovich, Aston Martin AMR23

Felipe Drugovich obtient une nouvelle opportunité de roulage chez Aston Martin, un an presque jour pour jour après avoir été nommé pilote de réserve de l'écurie, et six mois après avoir été mis à contribution lors des essais de pré-saison, alors que Lance Stroll s'était fracturé les poignets à vélo.

Drugovich avait eu la déception de ne pas faire ses débuts en Grand Prix, Stroll ayant précipité son retour en sachant avoir la monoplace la plus compétitive de sa carrière, mais le Brésilien a néanmoins pu poursuivre son apprentissage au volant d'anciennes F1 de l'écurie. Déjà aperçu en week-end de Grand Prix à Abu Dhabi l'an passé, il sera en action dans la voiture de Stroll lors des Essais Libres 1 ce week-end à Monza.

"Je suis impatient de reprendre le volant de l'AMR23", déclare Drugovich. "J'avais une très bonne sensation quand je l'ai pilotée en essais de pré-saison, et il sera fascinant de voir comment elle s'est améliorée depuis lors. J'ai passé beaucoup de temps dans le simulateur pour contribuer au développement de la voiture, alors en comprendre la corrélation avec la vraie monoplace sera très précieux pour moi également."

"C'est pour moi une opportunité fantastique de démontrer ce que j'ai appris dans mon programme d'essais. Depuis Bahreïn, j'ai parcouru de nombreux kilomètres supplémentaires dans une F1, alors je comprends encore mieux comment apporter un feedback précieux à l'écurie."

Felipe Drugovich, Aston Martin F1 Team

Felipe Drugovich (Aston Martin)

"Nous sommes ravis de pouvoir donner à Felipe une nouvelle opportunité de piloter l'AMR23", renchérit le directeur d'équipe Mike Krack. "Il a démontré ses capacités lors des essais de pré-saison, avec une contribution vitale au développement initial de la voiture par l'équipe. Monza représentera une nouvelle chance pour Felipe de travailler étroitement avec les ingénieurs et les mécaniciens, et de prendre confiance dans une séance cruciale pour l'équipe. Nous allons nous efforcer de tirer le maximum de cette séance ensemble."

Drugovich profite de la réglementation sportive, qui impose aux écuries d'engager un rookie (deux Grands Prix d'expérience ou moins) dans chaque monoplace au moins une fois dans l'année en week-end de course, les Essais Libres 1 étant bien évidemment privilégiés compte tenu de l'impact moindre sur le reste du week-end.

Les opportunités de faire rouler les jeunes pilotes sont rares en cette fin de saison, notamment avec les week-ends sprint, mais Aston Martin témoigne quand même de sa confiance à Drugovich en lui confiant l'AMR23 alors que le Grand Prix d'Italie sera le théâtre de l'allocation de pneus alternative : moins de gommes disponibles et un format spécial en qualifications (durs en Q1, mediums en Q2, tendres en Q3).

À noter, du côté d'AlphaTauri, que Liam Lawson est engagé au volant de la monoplace précédemment pilotée par le rookie Nyck de Vries. Par conséquent, il demeure théoriquement nécessaire pour la Scuderia de placer un jeune loup dans la voiture de Yuki Tsunoda d'ici la fin de la saison.

Le point sur le respect du règlement

Écurie Voiture 1 (T-cam noire) Voiture 2 (T-cam jaune)
Red Bull    
Ferrari   Israel Robert Shwartzman (Pays-Bas)
Mercedes Denmark Frederik Vesti (Mexico)  
Alpine    
McLaren Australia Oscar Piastri (Bahreïn)  
Alfa Romeo    
Aston Martin Brazil Felipe Drugovich (Italie)  
Haas    
AlphaTauri Netherlands Nyck de Vries (Bahreïn)  
Williams   United States Logan Sargeant (Bahreïn)

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Krack salue un Alonso "maître de la situation" à Zandvoort
Article suivant Verstappen a récupéré le trophée brisé par Norris

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France