Duels en qualifications : le point après le GP d'Espagne 2021

Retrouvez les duels internes entre équipiers après les qualifications du Grand Prix d'Espagne 2021 de F1.

Duels en qualifications : le point après le GP d'Espagne 2021

Motorsport.com vous propose, après chaque épreuve de la saison 2021 de Formule 1, de faire le point sur les duels entre les équipiers dans l'exercice des qualifications. Il s'agit d'un exercice purement statistique.

Lire aussi :

Les tableaux des duels en qualifications sont basés sur les résultats officiels des séances de qualifications, et non pas sur la position finale sur la grille de départ le dimanche. Ils ne prennent donc pas en compte les pénalités qui peuvent être infligées avant ou après les séances.

Quand un problème technique ou un incident quelconque, clairement identifié, touche un pilote et l'empêche de signer un temps représentatif, il est dans la mesure du possible signalé dans le tableau.

Mercedes 

 

 Lewis Hamilton

3-1

 

 Valtteri Bottas

2 Bahrain Bahreïn

3

(+0,012 en Q3)

1 Italy Émilie-Romagne

8

(+0,487 en Q3)

2
(+0,007 en Q3)
Portugal Portugal

1

1 Espagne

3

(+0,132 en Q3)

 


Red Bull 

 

 Max Verstappen

3-1

 

 Sergio Pérez

1 Bahrain Bahreïn 11
(+0,341 en Q2)

3

(+0,052 en Q3)

Italy Émilie-Romagne 2

3

Portugal Portugal

4

(+0,144 en Q3)

2

Espagne

8

(+0,924 en Q3)

 


McLaren 

 

 Daniel Ricciardo

3-1

 

 Lando Norris

6 Bahrain Bahreïn

7

(+0,047 en Q3)

6 Italy Émilie-Romagne

7

(+0,049 en Q3)

16

(+1,045 en Q1)

Portugal Portugal

7

7

Espagne

9

(+0,388 en Q3)

 


Aston Martin 

 

 Lance Stroll

3-1

 

 Sebastian Vettel

10 Bahrain Bahreïn 18
(+0,795 en Q1 / drapeau jaune dans dernier tour)
10 Italy Émilie-Romagne

13

(+0,256 en Q2)

17

(+0,510 en Q1)

Portugal Portugal

10

11

Espagne

13

(+0,105 en Q2)

 


Alpine

 

 Esteban Ocon

3-1

 

 Fernando Alonso

16

(+0,861 en Q1 / drapeau jaune dans dernier tour)

Bahrain Bahreïn 9
9 Italy Émilie-Romagne

15

(+0,476 en Q2)

6 Portugal Portugal

13

(+0,870 en Q2)

5 Espagne

10

(+0,567 en Q3)

 


Ferrari 

 

 Charles Leclerc

3-1

 

 Carlos Sainz

4 Bahrain Bahreïn 8
(+0,537 en Q3)
4 Italy Émilie-Romagne

11

(+0,391 en Q2)

8

(+0,267 en Q3)

Portugal Portugal

5

4

Espagne

6

(+0,110 en Q3)

 


AlphaTauri 

 

 Pierre Gasly

4-0

 

Japan Yuki Tsunoda

5 Bahrain Bahreïn 13
(+0,690 en Q2)
5 Italy Émilie-Romagne

20

(pas de chrono en Q1 / accident)

9 Portugal Portugal

14

(+0,411 en Q2)

12 Espagne

16

(+0,366 en Q1)

 


Alfa Romeo 

 

 Kimi Räikkönen

1-3

 

Italy Antonio Giovinazzi

14
(+0,530 en Q2)
Bahrain Bahreïn 12
16 Italy Émilie-Romagne

17

(+0,148 en Q1)

15

(+0,703 en Q2)

Portugal Portugal

12

17

(+0,368 en Q1)

Espagne

14

 


Haas 

 

 Mick Schumacher

4-0

 

Russian Federation Nikita Mazepin

19 Bahrain Bahreïn

20

(+0,824 en Q1 / tête-à-queue dans dernier tour)

18 Italy Émilie-Romagne

19

(+0,518 en Q1)

19 Portugal Portugal

20

(+0,460 en Q1)

18 Espagne

20

(+0,690 en Q1)

 


Williams 

 

United Kingdom George Russell

4-0

 

 Nicholas Latifi

15 Bahrain Bahreïn 17
(+0,620 en Q1)
12 Italy Émilie-Romagne

14

(+0,332 en Q2)

11 Portugal Portugal

18

(+0,488 en Q1)

15 Espagne

19

(+0,774 en Q1)

partages
commentaires

Voir aussi :

GP d'Espagne F1 - Programme TV et guide d'avant-course
Article précédent

GP d'Espagne F1 - Programme TV et guide d'avant-course

Article suivant

Mercedes explique son choix des pneus tendres au départ

Mercedes explique son choix des pneus tendres au départ
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021