Dure comparaison avec Ricciardo pour Vergne

14ème des qualifications, Jean-Eric Vergne se voyait sans doute plus haut sur la grille en début de weekend, avec une Toro Rosso en progrès

14ème des qualifications, Jean-Eric Vergne se voyait sans doute plus haut sur la grille en début de weekend, avec une Toro Rosso en progrès.

Mais la monoplace de l’équipe sœur de Red Bull n’est pas la machine qui s’adapte le mieux à un tracé tel que le Nürburgring, et le Français, qui court sur ce tracé pour la première fois de sa carrière en F1, regrette les difficultés rencontrées pour régler sa machine. La performance est cependant d’autant plus décevante que son coéquipier Daniel Ricciardo fait de nouveau une grande impression avec le 6ème temps des qualifications…

“Nous n’avons tout simplement pas été assez rapides cet après-midi”, lâche Vergne après les qualifications. P“endant tout le weekend, ma voiture a été très difficile à piloter et cette situation ne s’est pas améliorée depuis vendredi. Je n’ai jamais vraiment été en mesure de faire un bon tour”.

Le Français pense qu’il a fait du mieux possible avec ce dont il disposait en qualifications.

En qualifs, je n’ai pas fait d’erreur et j’espérais mieux. Même si l’on ne peut pas travailler sur les autos avant la course, il nous faut comprendre exactement ce qui a causé cette chute de performance. Peut-être est-ce lié aux pneus, à leur température, ou à la pression, mais je n’en suis pas certain. Nous verrons ce que l’on pourra faire demain, et j’espère y être plus compétitif et en mesure de pousser plus fort”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités