Ecclestone a donné des pots-de-vin aux directeurs d'équipe

Alors que Bernie Ecclestone est reste impliqué dans l'affaire Gribkowsky, le tribunal en charge de ce procès a fait de nouvelles découvertes

Alors que Bernie Ecclestone est reste impliqué dans l'affaire Gribkowsky, le tribunal en charge de ce procès a fait de nouvelles découvertes.

En 1998, Ecclestone aurait donné des pots-de-vin de dix millions de dollars à Eddie Jordan, Alain Prost et Tom Walkinshaw (alors patron de l'équipe Arrows), pour que ceux-ci acceptent de signer les nouveaux Accords Concorde.

L'argent aurait été transféré directement sur les comptes en banque des intéressés, et non sur ceux de leurs écuries respectives. L'octogénaire a reconnu les faits.

Bernie Ecclestone reste sous la menace d'une condamnation dans cette affaire de corruption. Gerhard Gribkowsky a récemment déclaré au tribunal qu'il s'était senti “sous une sorte de menace physique” de la part d'Ecclestone.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Eddie Jordan , Alain Prost , Bernie Ecclestone , Tom Walkinshaw
Type d'article Actualités