Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
16 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
37 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
72 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
85 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
100 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
121 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
128 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
142 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
156 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
184 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
191 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
205 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
212 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
226 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
275 jours

Ecclestone annonce son départ du F1 Group

partages
commentaires
Ecclestone annonce son départ du F1 Group
Par :
23 janv. 2017 à 19:34

C'est la fin d'une ère : Bernie Ecclestone va quitter son poste de PDG du Formula 1 Group, remplacé par Chase Carey.

Chase Carey, président Formula One Group et Bernie Ecclestone
Bernie Ecclestone
Chase Carey, Président du Formula One Group avec Bernie Ecclestone et Christian Horner, Team Principal Red Bull Racing
Bernie Ecclestone
Bernie Ecclestone, sa femme Fabiana Flosi et Chase Carey

Liberty Media, qui est en passe de finaliser son rachat de la Formule 1, avait initialement demandé à Ecclestone de rester à son poste actuel pendant trois ans, mais s'est ravisé. Le grand argentier de la F1 restera officiellement président d'honneur, mais ne manque pas de manifester son scepticisme.

"J'ai été remercié aujourd'hui", déclare Ecclestone pour Auto Motor und Sport. "Je pars, c'est tout. C'est officiel. Je ne suis plus le leader de la compagnie. Mon poste est pris par Chase Carey."

"Mon nouveau poste est un terme très américain, quelque chose comme 'président d'honneur'. J'ai désormais ce titre, même si je ne sais pas ce qu'il signifie."

Lorsque son avenir est évoqué, celui qui fêtera cette année son 87e anniversaire répond : "Mes journées au bureau vont désormais être plus tranquilles. Je me rendrai peut-être sur un Grand Prix à l'avenir. Il me reste beaucoup d'amis en Formule 1, et il me reste suffisamment d'argent pour me permettre de me rendre sur un Grand Prix."

Par ailleurs, Ecclestone ne s'attend pas à conserver sa place au Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA : "J'en doute. Tout d'abord, il faut que j'en parle à Jean Todt."

Donald Mackenzie, dirigeant de l'ancien propriétaire de la F1 – CVC Capital Partners –, souhaitait qu'Ecclestone conserve un rôle de terrain, mais Liberty s'y est opposé.

La nouvelle devrait être confirmée officiellement ce mardi, tout comme le recrutement de Ross Brawn et Sean Bratches pour diriger la F1 d'un point de vue sportif et commercial respectivement.

Article suivant
Russell - Mercedes et Red Bull, deux visions différentes du Junior Team

Article précédent

Russell - Mercedes et Red Bull, deux visions différentes du Junior Team

Article suivant

Officiel - Liberty Media confirme le rachat de la F1 et la fin de règne d’Ecclestone

Officiel - Liberty Media confirme le rachat de la F1 et la fin de règne d’Ecclestone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper