Ecclestone croyait à la réussite du GP de Corée

Après quatre éditions de 2010 à 2013, Yeongam a été éjecté du calendrier du championnat du monde de Formule 1

Après quatre éditions de 2010 à 2013, Yeongam a été éjecté du calendrier du championnat du monde de Formule 1.

Hôte du Grand Prix de Corée, le circuit a subi de nombreuses critiques : la sortie des stands était dangereuse, et le tracé, peu apprécié des pilotes, combinait trois immenses lignes droites successives avec une partie très sinueuse lors du reste du tour. Sans parler du fait qu'en 2011, les équipes ont retrouvé dans les réfrigérateurs du circuit des restes de nourriture datant de l'édition précédente...

Pourtant, comme Charlie Whiting l'a expliqué lors d'une conférence donnée à l'Autosport International Show, Bernie Ecclestone croyait à la réussite du Grand Prix de Corée.

Bernie, par exemple, pensait vraiment que la Corée allait être bien”, a confié Whiting. “C'est un pays très intéressant. Il pensait vraiment qu'il y aurait énormément d'intérêt, et que les équipes bénéficieraient de cette présence en Corée. Pourquoi ça n'a pas marché ? Je pense que c'était trop loin de Séoul”.

Si on regarde les autres courses, Bahreïn n'attire pas les foules, mais n'en a pas besoin, en fait. Je pense que ce circuit [Yeongam] nous a beaucoup déçus”, conclut-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités