Ecclestone dit oui au moteur V6 sous conditions

Après avoir déclaré qu'il était désormais urgent pour la F1 d'en revenir au moteur V8 atmosphérique, Bernie Ecclestone revoit quelque peu son jugement.

Le grand patron de la F1 se dit en effet favorable au maintien des unités de puissances V6 hybrides actuellement en vigueur, à condition que les coûts de production et de livraison aux équipes soient régulés et contrôlés.

"Je suis favorable au V6, mais pas à n'importe quel prix," affirme Ecclestone. "Les motoristes doivent fournir les mêmes unités de puissance à toutes leurs équipes, et à des prix raisonnables que celles-ci pourront payer."

Cette déclaration semble faire suite à la rencontre des patrons d'équipes qui a eu lieu ce week-end à Bahreïn, et lors de laquelle les principaux dirigeants ont tous réaffirmé leur engagement avec le V6 turbo, leur seule volonté de changement étant d'en augmenter la puissance à 1000cv pour la saison 2017.

Pour Ecclestone, ce dernier point est primordial : "Je veux bien que l'on conserve ce moteur mais il doit être différent, il faut passer aux 1000cv. Les voitures doivent être plus délicates à piloter."

Ce week-end, le patron de l'équipe Mercedes Toto Wolff a également déclaré qu'il ne serait pas compliqué d'augmenter la puissance des blocs actuels, ni de modifier leur bruit ambiant. Mais l'Autrichien a confirmé que les coûts liés au projet doivent encore faire l'objet de sérieuses discussions, lesquelles se poursuivront dans les semaines à venir.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Toto Wolff , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités
Tags bernie ecclestone, f1, hybride, moteur, réglement, toto wolff, v6, v8