Ecclestone insiste pour le moteur standard en 2017

Malgré le refus de la Commission F1 d’aller plus loin dans le processus d’appel d’offres lancé par la FIA pour un moteur standard, Bernie Ecclestone reste convaincu qu’il s’agit d’une solution à mettre en place au plus vite.

Les motoristes ont promis de proposer des solutions pour réduire le coût des unités de puissance actuelles, mais le grand argentier de la Formule 1 n’est toujours pas convaincu. 

Alors que la FIA a pris une décision exceptionnelle en lui confiant un mandat, ainsi qu’à Jean Todt, pour agir plus vite que prévu afin de travailler sur l’avenir de la catégorie reine, Ecclestone continue de pousser pour introduire un moteur standard. 

"Nous devons changer les règles pour permettre l’introduction d’un moteur alternatif à bas coût", insiste Ecclestone dans les colonnes du journal allemand Handelsblatt. "Les nouveaux moteurs hybrides sont tout simplement trop coûteux. Et nous ne pouvons pas attendre. Je crois toujours que nous devrions avoir un moteur alternatif pour 2017." 

"Je souhaite que les gens dans ce business pensent un peu plus sur le long terme. Mais je donnerai tout ce que je peux pour que la F1 reste un évènement premium du sport automobile."

Aucune intention de lâcher les rênes

Dans cette interview, le représentant du détenteur des droits commerciaux de la F1 (CVC) a également évoqué le possible changement de mains de la discipline. Il y a quelques semaines, il avait évoqué plusieurs investisseurs prêts à racheter la F1, précisant que tout pourrait même se faire plus vite que prévu. 

"Je pense que nous aurons une décision dans les deux prochains mois", explique-t-il. "J’espère qu’au début de la saison 2016 nous saurons si CVC veut vendre ou non. Il y a des gens qui aimeraient vraiment acheter la F1. Mais CVC n’a pas encore décidé s’ils veulent partir ou pas."

Quoi qu’il en soit, Ecclestone n’imagine pas la gouvernance de la F1 se faire sans lui : "Je n’ai pas pensé à ça. Mais si quelqu’un achète la F1 et qu’il ne veut pas de moi à sa tête, je devrai partir, c’est sûr. Mais j’aime ce que je fais, c’est pour cela que je le fais toujours. Je n’ai pas besoin d’argent. Je fais ça car je prends du plaisir."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags ecclestone, moteur