Ecclestone - La F1 n'a pas d'intérêt économique à séduire les plus jeunes

Dans une longue interview accordée au magazine Campaign Asia-Pacific,Bernie Ecclestone a vertement critiqué les équipes Marussia et Caterham

Ecclestone - La F1 n'a pas d'intérêt économique à séduire les plus jeunes
Charger le lecteur audio

Dans une longue interview accordée au magazine Campaign Asia-Pacific,

Bernie Ecclestone a vertement critiqué les équipes Marussia et Caterham

. Mais le grand argentier de la Formule 1 a également abordé un sujet sensible : la nécessité pour la F1 d'attirer davantage les jeunes générations.

Sur ce point, Ecclestone entretient un

profond désaccord avec plusieurs acteurs de la discipline

. Plusieurs fois, il a répété que ce n'était

pas à la F1 elle-même de faire sa promotion à travers les réseaux sociaux

, ni-même de tout mettre en œuvre pour attirer les plus jeunes. Ecclestone estime que cette donnée n'est pas de son ressort.

"Je ne suis pas intéressé par Twitter, Facebook. J'ai essayé de m'y intéresser mais je suis trop vieux-jeu. Je n'y trouve pas de valeur", reconnait-il. "Et je ne sais pas pourquoi la soi-disant "jeune génération" de nos jours veut vraiment cela."

Avec ses mots rarement teintés de demi-mesure, Ecclestone explique en quoi la jeune génération ne peut pas représenter un attrait. Sans forcément s'en détourner, il ne voit pas pour autant pourquoi la F1 devrait tout faire pour l'attirer, exemple concret à l'appui.

"Si vous avez une marque que vous voulez mettre en avant devant quelques centaines de millions de personnes, je peux le faire facilement pour vous à la télévision", rappelle-t-il grâce aux audiences de la F1. "Maintenant, vous me dites que je dois trouver une chaine pour toucher ces jeunes de 15 ans pour regarder la Formule 1 car quelqu'un veut mettre une nouvelle marque devant eux ? Ils ne seront pas intéressés. Les jeunes verront la marque Rolex, mais est-ce qu'ils iront en acheter une ? Ils ne peuvent pas se l'offrir. Ou notre autre sponsor, UBS ; ces enfants ne se préoccupent pas des banques. Ils n'ont pas assez d'argent pour le placer dans une banque, de toute façon."

Sur le volet du business de la F1, Ecclestone affirme que sa vision le conduit à ne pas cibler les jeunes. "C'est ce que je pense", assume-t-il. "Je ne sais pas pourquoi les gens veulent toucher cette soi-disant jeune génération. Pourquoi le veulent-ils ? Est-ce pour leur vendre quelque chose ? La plupart de ces enfants n'ont pas d'argent."

"Je préfère toucher des gens âgés de 70 ans qui ont beaucoup d'argent. Il n'y a aucun intérêt à essayer d'atteindre ces enfants car ils n'achèteront pas les produits, et si les publicitaires visent cette audience, peut-être qu'ils devraient faire de la promotion avec Disney."

partages
commentaires
Officiel - Caterham annonce sa participation au GP d'Abu Dhabi
Article précédent

Officiel - Caterham annonce sa participation au GP d'Abu Dhabi

Article suivant

Haas F1 place un ingénieur NASCAR à un poste clé

Haas F1 place un ingénieur NASCAR à un poste clé
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021