Ecclestone : Les équipes sont libres de boycotter Bahreïn

Bernie Ecclestone a apporté quelques précisions concernant le Grand Prix de Bahreïn et les conditions s’appliquant au Formula One Circus

Bernie Ecclestone a apporté quelques précisions concernant le Grand Prix de Bahreïn et les conditions s’appliquant au Formula One Circus. En réponse aux vives critiques récentes résultat de la volonté de maintenir la tenue du Grand Prix en dépit des évènements locaux, Ecclestone a tenu à rappeler qu’aucune équipe n’a à se rendre sur place de force.

Nous n’avons aucune façon de forcer les gens à s’y rendre, a ainsi précisé Ecclestone. Nous ne pouvons pas leur dire 'vous devez y aller'. Ce serait cependant une rupture de l’accord entre nous s’ils n’y allaient pas”.

Les équipes s’en tiennent à la décision de la FIA et de la FOM concernant la tenue du Grand Prix, ne souhaitant pas être pénalisées en cas de renonciation directe à l’évènement.

Ils doivent s’y rendre commercialement, mais la décision de le faire ou pas leur appartient”, poursuit l’Anglais. “Personne ne m’a rien dit d’autre que 'nous allons courir à Bahreïn'. Nous avons un accord avec la FIA disant que Bahreïn est une manche du Championnat du Monde, et nous avons un contrat avec les promoteurs, mais je tiens à être clair sur le fait que cela n’a rien à voir avec les finances”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités