Ecclestone - Mateschitz est sérieux quand il menace de partir

partages
commentaires
Ecclestone - Mateschitz est sérieux quand il menace de partir
Par : Basile Davoine
2 oct. 2015 à 09:00

Sur fond de menaces persistantes de la part de Red Bull quant à son engagement en Formule 1, Bernie Ecclestone a reconnu qu’il prenait l’affaire très au sérieux.

Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Bernie Ecclestone
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Dietrich Mateschitz, Président et Fondateur de Red Bull lors de la parade des Légendes
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11

Conscient de l’agacement de Dietrich Mateschitz, patron du géant de la boisson énergisante, le grand argentier de la F1 reine tente de tout mettre en oeuvre pour éviter le scénario du pire. 

Alors que le divorce avec Renault est en passe d’être prononcé, Red Bull est à la recherche d’une motorisation pour la saison prochaine. Mais depuis que Mercedes a refusé et que Ferrari a posé des conditions jugées inacceptables par Red Bull en n’offrant que la spécification 2015 pour l’an prochain, la menace d’un retrait de la F1 est brandie avec de plus en plus de véhémence. 

Questionné sur l’impatience et le désintérêt probable de Mateschitz pour la F1, Ecclestone admet que ses menaces de départ sont à prendre au pied de la lettre.

"Il en a probablement assez de tout ce qui se passe", déclare-t-il dans les colonnes du Times. "Je fais tout ce que je peux pour m’assurer que Red Bull reste avec nous, mais les choses doivent fonctionner rapidement. Il est sérieux quand il dit qu’il partira si les choses ne s’améliorent pas."

Positions fermes chez Mercedes et Ferrari

Le détenteur des droits commerciaux de la discipline comprend aussi la position de Mercedes et Ferrari, qu’il a toutefois prévenus à plusieurs reprises en leur demandant de ne pas laisser tomber Red Bull. 

"Red Bull veut évidemment les meilleurs moteurs pour courir, mais Mercedes et Ferrari ne veulent pas le faire car ils ont peur de ce qui se passera. Ce n’est pas idéal mais Monsieur Mateschitz devra être patient. Nous ne voulons certainement pas qu’ils partent."

Il y a quelques jours, Ecclestone s’est toutefois étonné de l’absence d’accord entre Red Bull et Mercedes, affirmant qu’il pensait que tout était en place. 

"Je pensais et on m’avait dit que Monsieur Lauda avait un accord avec Monsieur Mateschitz et qu’il y avait eu une poignée de main lors de laquelle Niki confirmait la fourniture de moteurs Mercedes", a confié Ecclestone à Sky. 

Prochain article Formule 1
Susie Wolff rejoint David Coulthard sur la Race of Champions

Article précédent

Susie Wolff rejoint David Coulthard sur la Race of Champions

Article suivant

"Ce n'est qu'un au revoir" promet Enstone à Grosjean

"Ce n'est qu'un au revoir" promet Enstone à Grosjean

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités