Ecclestone porte un coup d'arrêt aux espoirs de Magny-Cours

partages
commentaires
Ecclestone porte un coup d'arrêt aux espoirs de Magny-Cours
26 mai 2014 à 13:45

La semaine dernière, le circuit de Magny-Cours avait officiellement fait acte de candidature, précisant espérer une décision rapide pour un accord avec la FOM

La semaine dernière, le circuit de Magny-Cours avait officiellement fait acte de candidature, précisant espérer une décision rapide pour un accord avec la FOM. Mais le dossier du circuit de la Nièvre comportait toujours le hic le plus important, celui de trouver les financements et les partenaires financiers pour valider le tout.

Au-delà de l’espoir, il n’y avait finalement rien de très nouveau dans cette candidature de Magny-Cours, et il semble que l’idée évoquée d’un retour du Grand Prix de France en 2015 en restera au stade de l’utopie. A Monaco, Bernie Ecclestone a, s’il le fallait encore, mis un coup d’arrêt à cet espoir.

« Ils frappent à la porte, mais je ne pense pas que nous pouvons le faire », a confié le grand argentier de la Formule 1 au sujet de Magny-Cours. Une déclaration aussi courte que lourde de sens, qui vient remettre les pieds sur terre côté français.

En revanche, l’avancée du projet de Grand Prix en Azerbïdjan est réelle, et l’épreuve figurera au calendrier de la saison prochaine. « Oui, tout est ok », a confirmé Ecclestone. « Il aura lieu l’année prochaine. »

L’idée d’un tracé urbain dans les rues de Bakou est toujours d’actualité, mais il pourrait finalement s’agir d’un circuit différent de celui déjà utilisé ces dernières années pour des courses de GT3 notamment.

Prochain article Formule 1
Flashback - Le premier test de Vettel en Formule 1

Article précédent

Flashback - Le premier test de Vettel en Formule 1

Article suivant

Rosberg entre dans l'histoire de Monaco, Bianchi aussi

Rosberg entre dans l'histoire de Monaco, Bianchi aussi
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités