Ecclestone presse la F1 de passer au "tout électrique"

partages
commentaires
Ecclestone presse la F1 de passer au
Par : Fabien Gaillard
25 févr. 2018 à 09:49

Dans le cadre de déclarations pour le moins étonnantes, Bernie Ecclestone, l'ancien directeur général du Formula One Group, a appelé la Formule 1 à devenir un championnat tout électrique.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB13, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17 au départ
Bernie Ecclestone, président d'honneur de la Formule 1
Le départ
Bernie Ecclestone, président d'honneur de la Formule 1
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, part en tête-à-queue au départ
Le départ de la course

Le moins que l'on puisse dire sur le Britannique est qu'il n'a jamais été un grand défenseur des moteurs turbo hybrides, jugés trop complexes, trop chers et pas assez bruyants, et qu'il a souvent appelé lors des dernières années de son règne à un retour à des motorisations anciennes.

Mais comme souvent dans sa carrière, Ecclestone a opéré un volte face spectaculaire et appelé à la mise en place d'une Formule 1 tout électrique à compter de 2021, date à partir de laquelle la réglementation moteur actuelle ne sera plus en vigueur.

"Nous possédons toujours le nom Formule 1, nous avons toujours des contrats avec des promoteurs, faisons des types de voitures différentes, discutons avec les constructeurs et débutons une nouvelle F1 tout électrique, une Formule 1 pour l’avenir", a-t-il ainsi lancé devant un parterre de journalistes.

Il va même encore plus loin en suggérant que les écuries inscrites au championnat ne devraient pas toucher de l'argent pour cela. Pour rappel, la FOM était une des parties prenantes des négociations des actuels "Accords Concorde" qui régissent justement cet aspect des relations entre constructeurs et détenteur des droits commerciaux, en offrant des primes aux écuries.

"Les constructeurs fournissent eux-mêmes les voitures mais nous n’allons pas les payer, car ils obtiennent une publicité immense. Il s’agirait d’une super Formule E, si vous préférez. On peut faire des voitures qui sont comme des F1 et la seule chose qui manquerait serait le bruit et je ne crois pas que les gens n’inventeraient pas quelque chose qui ferait plus ou moins le bruit des anciennes F1. Ils [Liberty Media] devraient avoir les couilles de le faire aujourd’hui. Je pense qu’ils devront le faire."

Prochain article Formule 1
Diaporama - Les équipes motorisées par Renault en F1

Article précédent

Diaporama - Les équipes motorisées par Renault en F1

Article suivant

Mercedes explique les changements pneumatiques pour 2018

Mercedes explique les changements pneumatiques pour 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités