Ecclestone retrouve officiellement sa place à la tête de la F1

En janvier dernier, Bernie Ecclestone avait renoncé à sa place au sein du conseil d'administration du Formula One Group, détenteur des droits de la Formule 1 et propriété de CVC Capital Partners

En janvier dernier, Bernie Ecclestone avait renoncé à sa place au sein du conseil d'administration du Formula One Group, détenteur des droits de la Formule 1 et propriété de CVC Capital Partners. A l'époque, le grand argentier de la F1 avait accepté cet arrangement à l'amiable en raison de son procès pour corruption qui devait se dérouler en Allemagne. Bien qu'ayant pris du recul officiellement, il était resté en charge des affaires courantes, sous la surveillance accrue du board.

Ecclestone indiquait en début d'année qu'il reprendrait sa place une fois son procès terminé. L'été dernier, le procès a pris fin avec un abandon des charges suite à un versement de 100 millions de dollars de la poche de l'accusé. Comme prévu, CVC a donc confirmé ce jeudi qu'Ecclestone, 84 ans, retrouvait officiellement sa place au board, et qu'il poursuivait ses activités en tant que PDG du groupe.

Par ailleurs, CVC a également annoncé que Luca di Montezemolo, ex-président de Ferrari, restait dans son rôle de directeur non-exécutif du Formula One Group malgré son remplacement par Sergio Marchionne à la tête de la Scuderia. Un nouveau visage fait également son entrée en la personne de Paul Walsh, ancien patron de la compagnie Diageo et aujourd'hui impliqué au sein des groupes Compass, FedEx et Unilever.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Luca di Montezemolo , Bernie Ecclestone
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités