Ecclestone - Sans moteur indépendant, la F1 sera "détruite"

Le directeur général du Formula One Group, Bernie Ecclestone, pense que l’introduction d’un moteur indépendant dans les prochaines années est essentielle pour arrêter la "destruction" du sport.

Même si les plans pour un moteur standard ont été remis à plus tard après le rejet en Commission F1 pendant que les motoristes essaient de s’accorder autour d’une proposition alternative, Ecclestone veut toujours que ces unités de puissances standardisées soient instaurées en F1.

En plus du boost financier qui pourrait en résulter, grâce à des coûts plus bas pour les écuries par rapport aux blocs actuels, le Britannique pense qu’un moteur indépendant pourrait empêcher la domination d’une seule équipe qui, pour lui, conduit les fans à se désintéresser de la discipline.

"Ce n’est pas bon pour la F1. C’est ennuyeux," a-t-il déclaré pour le journal allemand Welt Am Sonntag à propos de la domination de l’écurie Mercedes depuis deux saisons et de l’instauration des V6 turbo hybrides. "Certaines personnes allument pour le départ et ensuite éteignent leur télé parce que Mercedes rend la course ennuyeuse."

"Avec le moteur d’un fournisseur alternatif, nous voulons booster la concurrence et rendre la F1 plus compétitive au niveau du peloton."

Ne pas laisser la F1 être détruite

L’idée de moteurs standards, dont les coûts seraient moindres, n’a pas vraiment reçu l’assentiment des différents constructeurs présents. Mais Ecclestone insiste pour dire que ce projet ne vise pas à les faire quitter la discipline.

"Cela ne veut pas dire que nous voulons nous débarrasser des motoristes, au contraire. Nous voulons juste avoir des moteurs puissants qui peuvent être achetés et être utilisés pour moins cher qu’en ce moment."

"L’essentiel est que les discussions autour d’un nouveau moteur à partir de 2018 ne sont pas terminées mais toujours en cours. Si nous ne parvenons pas à un accord entre les équipes, les motoristes et nous, la FIA peut mettre en place un nouveau moteur."

Pour lui, l'enjeu est tout simplement celui de la survie de la Formule 1, à une époque où les audiences télévisées diminuent notablement : "Nous ne devons pas permettre que la F1 soit détruite. Mais si nous continuons comme nous le faisons en ce moment, nous allons tout droit vers sa destruction. Je ne laisserai pas ça arriver."

videmment, il y aura un moteur différent à l’avenir ou une réglementation différente pour un nouveau moteur qui est plus puissant et moins cher aussi. C’est clair pour moi," assure-t-il.

"La technologie ne doit pas être dominatrice dans ce sport car nous dépendons énormément de notre public. Je pense que la majorité de notre public n’est pas intéressée par les moteurs que nous utilisons. Ils se moquent aussi de notre technologie hautement complexe."

"Ils veulent des courses spectaculaires et excitantes et beaucoup de vainqueurs différents. Et c’est ce que la F1 doit produire."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités
Tags bernie ecclestone, honda, moteurs, moteur standard, renault