Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Ecclestone toujours plus critique envers la F1 actuelle

partages
commentaires
Ecclestone toujours plus critique envers la F1 actuelle
Par :
, Rédacteur en Chef USA
22 févr. 2016 à 10:45

Bernie Ecclestone se montre de nouveau très critique envers la Formule 1, la jugeant trop prévisible, et en appelle au président de la FIA, Jean Todt, pour céder le contrôle de la discipline à quelqu’un d’autre.

Christian Horner et Bernie Ecclestone
Jean Todt, Président de la FIA, sur la grille
Fernando Alonso, McLaren avec Bernie Ecclestone, sur la grille
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, Bernie Ecclestone, Toto Wolff, Président Exécutif de Mercedes AMG F1 et Jean Todt, Président de la FIA
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, Bernie Ecclestone, Toto Wolff, Président Exécutif de Mercedes AMG F1 et Jean Todt, Président de la FIA

Le grand argentier de la Formule 1 s’en est expliqué dans les colonnes du Daily Mail, avec des propos très bruts. "Je ne dépenserais pas mon argent pour emmener ma famille voir une course. En aucune façon", a-t-il lancé. "Quel est l’intérêt quand on est presque certain… que Lewis Hamilton mettra probablement sa voiture en pole et encore plus probablement qu’il gagnera la course, et que l’autre Mercedes sera sur le podium ?"

 Ecclestone a également comparé la Commission F1 à un cartel, compte tenu de l’emprise dont disposent les deux plus grands motoristes que sont Ferrari et Mercedes.

"Ce genre de chose est communément appelé cartel, et les cartels sont illégaux", a-t-il souligné. "Nous faisons fonctionner quelque chose d’illégal. En plus de ça cela va contre la compétition."

Ecclestone en appelle ainsi à Jean Todt, président de la FIA, pour prendre les choses en main et faire de ce sujet une priorité parmi les dossiers qu’il a à traiter, en le confiant à quelqu’un capable de s’y dédier intégralement : "Malheureusement, Jean est devenu un diplomate. Il fait du très bon travail pour la sécurité routière. Mais son intérêt en Formule 1 est purement le résultat du fait qu’il soit président de la FIA… Il ne cherche pas à faire quoique ce soit qui pourrait déstabiliser ce qu’il veut faire pour l’ONU. Il devrait continuer à s’occuper de ça, mais confier la responsabilité de la Formule 1 à quelqu’un d’autre."

Pour rendre la Formule 1 davantage divertissante, Ecclestone évoque l’idée d’un nouveau format, notamment en bouleversant l’ordre établi sur la grille de départ.

"Je voudrais garder les qualifications telles qu’elles sont. Le gars qui est le plus rapide conserverait le nombre de pole positions décrochées. Mais ensuite il pourrait partir, disons 10e en se basant sur sa pole et sur son classement au championnat. Nous regardons comment nous pourrions précisément faire cela. Le gars troisième en qualifications partirait septième ou huitième."

"C’est mieux qu’inverser totalement la grille car tout ce que l’on aurait avec ça, c’est de voir celui qui est dernier dépasser les plus lents au départ de la course. Cette façon de faire mettrait en concurrence des gars qui sont à une vitesse similaire. Ce ne serait pas facile de les dépasser."

Avec David Malsher

Article suivant
Manor MRT05 - Un "rêve" conçu par seulement 154 personnes !

Article précédent

Manor MRT05 - Un "rêve" conçu par seulement 154 personnes !

Article suivant

Essais Barcelone, Jour 1 - Vettel et Hamilton déjà devant à mi-journée

Essais Barcelone, Jour 1 - Vettel et Hamilton déjà devant à mi-journée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur David Malsher