Échec des discussions lors de la réunion sur les dépassements

partages
commentaires
Échec des discussions lors de la réunion sur les dépassements
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
8 avr. 2018 à 12:31

La réunion du Groupe de Travail Technique a échoué à parvenir à une solution concrète sur la façon d'améliorer les dépassements en vue de 2019.

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Marcus Ericsson, Sauber C37 Ferrari, Pierre Gasly, Toro Rosso STR13 Honda, Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari
Sergio Perez, Force India VJM11 et Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33 au départ
Marcus Ericsson, Sauber C37, Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13, Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13, Sergey Sirotkin, Williams FW41 et Charles Leclerc, Sauber C37
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, au départ
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sergio Perez, Force India VJM11
Ross Brawn, manager sportif de la F1
Ross Brawn, directeur de la compétition du Formula One Group et Chase Carey, directeur exécutif du Formula One Group

Comme rapporté précédemment, la réunion avait été initiée par Nikolas Tombazis, membre de la FIA, afin de répondre à la problématique liée au manque de dépassements lors du Grand Prix d'Australie.

Une équipe d'ingénieurs, dirigée par le directeur technique de la F1 Pat Symonds, travaille sur des concepts pour la réglementation 2021, mais dans l'intermédiaire, des moyens sont recherchés pour augmenter le nombre de dépassements lors des saisons 2019 et 2020.

Les deux principaux points de discussion de ce samedi étaient l'introduction potentielle d'un flap d'aileron arrière plus grand et plus haut afin de décupler l'effet du DRS et une modification de l'aileron avant pour rendre le fait de suivre une autre voiture plus simple.

Des recherches ont démontré que les éléments de l'aileron avant conçus pour interagir avec la traînée autour des roues avant créaient un flux d'air qui a un effet négatif sur la voiture suiveuse. Simplifier l'aileron avant suscite l'espoir de pouvoir faciliter les choses pour le pilote de derrière.

Cependant, aucune des ces idées n'a reçu suffisamment de soutien de la part des écuries lors des discussions de samedi.

Ainsi, même s'il a été reconnu que le DRS était une manière relativement simple de régler une partie du problème, le système reste impopulaire auprès des fans et n'est pas apprécié par Brawn.

Concernant l'aileron avant, les équipes ont estimé qu'il était déjà trop tard pour commencer à faire des changements aussi significatifs pour 2019, et que dans tous les cas plus de recherche était nécessaire.

Repousser cette éventualité a 2020 n'a pas non plus reçu beaucoup de soutien car cela voudrait dire que beaucoup de travail devrait être fait pour package aérodynamique qui ne serait utilisé qu'une seule saison, avant la refonte majeure de la réglementation technique prévue en 2021.

En théorie, les changements techniques pour la saison prochaine doivent être validés avant le 30 avril pour n'avoir besoin que de la majorité des voix. Après cette date, il faudra l'unanimité, quasiment impossible à obtenir.

Il est à noter que, quand il a été demandé aux équipes de fournir des données pour les futures recherches, la discussion a dévié sur les délais de préavis et les affaires récentes impliquant des membres de la FIA, Marcin Budkowski et Laurent Mekies.

Le gentlemen's agreement entre les équipes doit supposément s'appliquer également aux employés de la Formule 1 qui pourraient rejoindre les écuries après leur passage au sein de l'organisation.

Le fait que le sujet ait été mis sur la table est une preuve supplémentaire que les écuries sont désormais réticentes à donner trop d'informations.

Les propositions évoquées durant la réunion pourront tout de même être examinées par le Groupe Stratégique puis la Commission F1 pour une ratification éventuelle par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA.

Prochain article Formule 1
Les duels en qualifications après Bahreïn

Article précédent

Les duels en qualifications après Bahreïn

Article suivant

Pirelli dévoile les stratégies en vue du Grand Prix de Bahreïn

Pirelli dévoile les stratégies en vue du Grand Prix de Bahreïn
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités