Eco - Marussia joue sa survie financière

Marussia cherche des fonds pour disputer la saison prochaine

Marussia cherche des fonds pour disputer la saison prochaine. L’équipe, détenue à presque 30% par le groupe bancaire Lloyds, est en discussions avec de potentiels investisseurs dans le but de combler un trou de 49 millions de livres sterling (environ 59 millions d’euro) creusé l’an dernier.

L’équipe basée à Sheffield a rejoint le championnat du monde de Formule 1 en 2010 et est valorisée aux alentours de 45 millions de livres, estime le quotidien The Guardian. Une valeur ne représentant qu’un quart de Williams, cotée en bourse.

Les coûts de fonctionnement du team sont montés de 11%, en dépit des économies faites sur l’utilisation d’un tunnel de soufflerie. Le team a désormais besoin d’investissements significatifs dans le domaine du personnel, des infrastructures et de l’usine, précise Andy Webb, chef d’équipe. Mais avec quel argent ?

L’an dernier, la Lloyds a déjà prêté 38,4 millions de livres sterling au team, faisant monter son ardoise à plus de 77 M£. Une grosse partie de cette somme (61 millions) est à payer par Marussia (qui contrôle 70,6% du team) au terme de cette année 2012.

La 10ème place du championnat collectée par Timo Glock est donc une pépite d’or que le team ne peut se permettre de perdre. Avec les revenus liés au classement au championnat constructeur générés par ce qui demeure la meilleure position du team au championnat, les espoirs de survie sont réels : ce sont en effet près de 40 millions de dollars qui tomberaient, au lieu des 10 de l’an dernier…

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Timo Glock
Équipes Williams
Type d'article Actualités