Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
23 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
30 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
44 jours
16 avr.
-
19 avr.
EL1 dans
58 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
79 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
92 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
107 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
114 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
128 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
135 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
149 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
163 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
191 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
198 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
212 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
219 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
233 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
255 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
282 jours

Un coup dur pour l'avenir du GP du Mexique

partages
commentaires
Un coup dur pour l'avenir du GP du Mexique
Par :
20 févr. 2019 à 08:35

L'épreuve mexicaine va perdre les subventions importantes qu'elle recevait de l'État, alors que son avenir au calendrier de la Formule 1 était déjà très incertain.

Alors que le Grand Prix du Mexique se bat pour conserver sa place au calendrier F1, le président de la République a annoncé que l'État ne soutiendrait plus l'événement sur le plan financier. Depuis le retour de l'épreuve en 2015, les organisateurs bénéficiaient de subventions annuelles estimées à 18,3 millions d'euros. Un plan qui a porté ses fruits, puisque les organisateurs du Grand Prix ont notamment remporté le trophée du "meilleur promoteur" quatre fois de suite lors du gala de la FIA.

Lire aussi :

Mais mardi, le président Andrés Manuel López Obrador a annoncé que l'argent précédemment investi par l'État pour le Grand Prix irait désormais en faveur d'un projet d'envergure pour la réalisation d'une ligne de chemin de fer reliant Palenque à Cancún, soit près de 1600 km. 

"Je ne sais pas comment les contrats F1 sont faits", a déclaré le président lors d'une conférence de presse. "S'ils ne sont pas signés, nous ne serons pas en mesure de le faire. Dans certains cas, des événements étaient financés par le fonds pour le développement du tourisme, et ce fonds est engagé pour la construction du train Maya. Nous ne savons pas quelle est la situation de ces contrats [avec la F1]. Nous allons voir ça avec eux. Nous continuerons à soutenir tous les sports, mais avec austérité, sans excès, sans gaspillage."

Le Grand Prix du Mexique fait partie des nombreuses courses qui ne disposent pas de contrat avec Liberty Media pour 2020. L'objectif des organisateurs reste de trouver une issue favorable pour maintenir l'épreuve au calendrier et des discussions vont avoir lieu rapidement avec les dirigeants de la F1 ainsi que le gouvernement mexicain.

L'an passé, les promoteurs du Grand Prix assuraient que le retour de l'épreuve avait eu un impact économique positif supérieur à un million de dollars sur les trois premières années, "soit 12,2 fois plus que l'investissement de départ". Le Grand Prix du Mexique a par ailleurs attiré plus d'un millions de spectateurs sur cette période, générant 31'600 emplois.

Article suivant
Live - Suivez les essais de Barcelone en direct

Article précédent

Live - Suivez les essais de Barcelone en direct

Article suivant

Photos - Mercredi à Barcelone

Photos - Mercredi à Barcelone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Tags mexico
Auteur Basile Davoine