Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
49 jours
09 mai
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
98 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
105 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
140 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
154 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
182 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
189 jours
12 sept.
Course dans
196 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
210 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
213 jours
10 oct.
Course dans
223 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
238 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
245 jours
07 nov.
Course dans
252 jours

Les écuries approuvent le gel des moteurs F1 pour 2022

C'est à l'unanimité que la Commission F1 a entériné la proposition de gel des moteurs dès 2022, soutenue par Red Bull afin de conserver les blocs Honda au moins trois ans de plus.

partages
commentaires
Les écuries approuvent le gel des moteurs F1 pour 2022

La Commission F1 se réunissait ce jeudi avec à l'ordre du jour plusieurs sujets chauds concernant l'avenir de la catégorie reine. Regroupant les dirigeants de la F1, ceux de la FIA et ceux des dix écuries, cette réunion était très attendue. Elle a permis de trancher certains sujets, mais a laissé la porte ouverte à de nouvelles discussions sur d'autres thématiques.

La question la plus complexe à régler concernait la proposition de gel des moteurs à partir de 2022, faite par Red Bull dans l'espoir de pouvoir conserver le moteur Honda l'an prochain malgré le retrait du constructeur japonais. En dépit de sa nature très politique, cette décision a été approuvée à l'unanimité par l'ensemble des votants et entrera donc en vigueur dès le début de l'année prochaine. Ce gel sera maintenu jusqu'au prochain cycle de la réglementation moteur, attendu en 2025 ou 2026, et dans des conditions qui restent à préciser.

Il n'y aura en revanche aucun système d'équilibrage des performances, similaire à une Balance de Performance ou tout autre artifice. Ainsi, si un motoriste est à la traîne en 2022 par rapport à la concurrence, il n'aura plus aucune possibilité de rattraper son retard une fois le gel décrété.

Lire aussi :

Lorsque l'idée a pour la première fois vu le jour en fin de saison dernière, elle n'était d'abord pas soutenue par toutes les équipes, mais la position des uns et des autres s'est finalement peu à peu rapprochée, jusqu'à ce vote favorable. Red Bull faisait de ce gel une condition absolue pour valider un accord de principe trouvé avec Honda, afin de ne pas avoir à dépenser des sommes importantes pour développer l'unité de puissance par la suite.

Les courses sprint restent à l'étude

La réunion de ce jeudi a également permis de tenir des discussions sur l'idée de courses sprint, souhaitées par la F1 d'abord à valeur de test sur trois Grands Prix cette saison (Canada, Italie et Brésil). Aucun vote formel et favorable ne semble avoir eu lieu sur cette proposition, mais les écuries se seraient montrées plutôt ouvertes. Elles auraient ainsi demandé un délai de réflexion pour pouvoir se pencher plus précisément sur les tenants et les aboutissants de l'organisation d'une course qualificative de 100 km le samedi. Outre son aspect qualificatif, cette course sprint pourrait également distribuer des points au championnat selon un barème à définir. Les directeurs sportifs des équipes vont travailler sur toutes les conséquences éventuelles de cette nouveauté avant de se prononcer ultérieurement.

Parmi les autres sujets sur la table, le plafonnement du salaire des pilotes a lui aussi fait l'objet d'échanges. Ce sujet n'est pas nouveau et continue de progresser, mais aucune décision définitive n'a été prise à ce jour.

Avec Jonathan Noble 

La nouvelle Haas ne démarrera pas avant les essais hivernaux

Article précédent

La nouvelle Haas ne démarrera pas avant les essais hivernaux

Article suivant

La F1 veut un moteur 2025 "puissant et qui suscite de l'émotion"

La F1 veut un moteur 2025 "puissant et qui suscite de l'émotion"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021