Comment les écuries F1 ont financé leur saison 2016

Pas de réussite en F1 sans un budget solide. À l'heure où la survie de Manor est incertaine, gros plan sur les dépenses engagées par les onze équipes du plateau la saison dernière.

Comment les écuries F1 ont financé leur saison 2016

Grâce aux chiffres réunis par Autosport, média du groupe Motorsport Network, il est possible de dresser un constat représentatif des budgets de chaque équipe en 2016, avec une vision globale des ressources de chacune d'entre elles.

Ces chiffres, avant tout indicatifs, ne donnent pas nécessairement lieu à des comparaisons, ces dernières pouvant s'avérer parfois inutiles ou incorrectes. Il est d'ailleurs à noter que le statut de motoriste - pour leur équipe d'usine et leurs clients - de Mercedes, Ferrari et Renault implique d'autres utilisations de ressources. Ainsi, pour ces trois constructeurs, en plus du nombre d'employés pour le team F1, il faut en compter 400 à 450 autres dédiés uniquement au département moteur. 

Par ailleurs, chaque équipe a touché en 2016 les revenus commerciaux distribués par la FOM en fonction du classement au championnat de l'année précédente, à l'exception de Haas F1, qui faisait son arrivée dans la discipline. Concernant ces revenus, et conformément à la répartition régulièrement décriée, Mercedes, Red Bull Racing, Ferrari, McLaren et Williams ont touché des bonus liés à leur statut "historique", tel que défini par les Accords Concorde.

Les budgets F1 en 2016

Équipe Budget Employés Sources de revenus
 Mercedes 305 M€
(hors moteurs)
850 Daimler : 57 M€
Sponsors : 95 M€
FOM 2015 : 153 M€ (dont 56 de bonus)
 Red Bull Racing 247 M€  740 Red Bull : 63 M€
Sponsors : 63 M€
FOM 2015 : 127 M€ (dont 65 de bonus)
 Scuderia Ferrari 380 M€ 900 Sponsors (dont Fiat/Ferrari) : 173 M€
FOM 2015 : 173 M€ (dont 92 de bonus)
 Force India 104 M€ 380  Sponsors : 35 M€
Autres (dont actionnariat et pilotes) : 11,5 M€
FOM 2015 : 58 M€
 Williams F1 121 M€ 530

Sponsors : 58 M€

FOM 2015 : 69 M€ (dont 9 de bonus)

 McLaren Racing 213 M€ 730  Sponsors : 138 M€ (dont 69 de Honda)
FOM 2015 : 75 M€ (dont 29 de bonus)
 Toro Rosso 115 M€ 350 Red Bull : 46 M€
Autres : 17 M€
FOM 2015 : 52 M€
 Haas F1 115 M€ 210  Haas : 104 M€
Sponsors : 11 M€
 Renault F1 173 M€ 570 Renault : 92 M€
Sponsors : 29 M€
FOM 2015 : 52 M€
 Sauber 109 M€ 320 Sponsors et pilotes : 34 M€
Investisseur : 29 M€
FOM 2015 : 46 M€
 Manor Racing 98 M€ 225 Actionnaires : 34 M€
Sponsors et pilotes : 23 M€
FOM 2015 : 40 M€
partages
commentaires
Laureus Awards - Mercedes AMG F1 et Rosberg parmi les finalistes

Article précédent

Laureus Awards - Mercedes AMG F1 et Rosberg parmi les finalistes

Article suivant

Rachat de la F1 : la FIA va convoquer un Conseil Mondial extraordinaire

Rachat de la F1 : la FIA va convoquer un Conseil Mondial extraordinaire
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021