EL1 - 15 minutes sans bourrasques et averses pour Hamilton

Des conditions météo très changeantes ont été au menu des Essais Libres 1 et ont grandement influencé les préparatifs des équipes.

EL1 - 15 minutes sans bourrasques et averses pour Hamilton

Après de grosses averses ayant fait se poser des questions aux équipes concernant la possibilité de commencer ou non sereinement les préparatifs du Grand Prix d'Australie, les Essais Libres 1 ont pu se tenir par des conditions de piste tout d'abord séchantes et sous quelques nuages gris accompagnés par de bonnes bourrasques de vent.

On retiendra que le premier pilote à avoir pris la piste pour les caméras aura été Sebastian Vettel (Ferrari), chaussé du composé pneumatique pluie, avant d'être rejoint en piste par son équipier Kimi Räikkönen (pluie) et la Toro Rosso de Max Verstappen (intermédiaire).

C'est également chaussé des intermédiaires que Nico Rosberg prend la piste avec sa Mercedes pour signer le premier temps chronométré de la séance, en 1'44''037. Le premier temps signé par le Champion en titre Lewis Hamilton, quelques instants plus tard sur les inters, est trois secondes plus rapide.

Il faut attendre 25 minutes et une piste considérablement plus sèche pour voir une autre monoplace qu'une Mercedes franchir la ligne de chronométrage et prendre le commandement pour un dixième, avec Räikkönen au volant. Il faut dire que les pilotes doivent prendre garde à économiser leurs pneus, ne disposant que de quatre trains d'inters pour tout le weekend...

Enfin les slicks…pendant 5 minutes!

Les pilotes comprennent qu'il est temps de passer les pneus pour piste sèche, et c'est avec le composé medium qu'est enregistrée la nouvelle référence après 30 minutes, avec un Daniel Ricciardo plus rapide de plus de 6 secondes pleines, en 1'32''394!

C'est alors que l'on pense que les temps vont tomber et que les tendres pourront aussi être chaussés qu'une belle averse vient de nouveau inonder les deux premiers secteurs de la piste!

De quoi pousser de nombreux pilotes, Hamilton le premier, à se décasquer et sortir de l'auto pour suivre la séance sur les moniteurs, tandis que le vent balaie une nouvelle fois vite les nuages chargées de précipitations. 

Les quelques aventuriers en piste dans la seconde demi-heure de séance roulent en intermédiaires, en ne faisant rarement plus qu'un tour d'installation. Le plus assidu en piste, à 30 minutes de la fin de séance, est Button, avec...8 boucles au compteur! Pour son tout premier tour lancé avec une Haas F1 en weekend de GP, Romain Grosjean (inters) signe une première référence à 11 secondes du temps de Hamilton.

Les tendres dans les dernières minutes

Les pneus tendres semblent pouvoir être chaussés dans les 20 dernières minutes. Hamilton et Verstappen s'autorisent une virée avec le composé le plus performant du weekend, mais Verstappen est vite rattrapé par la réalité d'une piste encore délicate en partant en vrille dans la chicane du premier secteur, évitant par chance les murs. 

C'est tout de même le moment de profiter des conditons de piste et l'Albert Park devient soudain très fréquenté. C'est en 1'31''325 que Hülkenberg prend ainsi le commandement de la séance avec sa Force India, avant d'être chassé pour une seconde par Hamilton, qui en 1'30''364, s'approche du meilleur temps des EL1 2015 (1:29''557) mais demeure à 3.0s du record du tour de l'an dernier.

Quelques dixièmes seront encore trouvés ici et là par plusieurs pilotes, dont le #44, auteur d'une référence finale en 1'29.725, avant que la pluie ne reprenne ses droits dans les trois dernières minutes et ne surprenne Ricciardo, finissant dans le bac à graviers.

GP d'Australie - Essais Libres 1

Pos.PiloteTeamsTempsTours
1 Royaume-Uni Lewis Hamilton   Mercedes 1:29.725 14
2 Russie Daniil Kvyat   Red Bull Racing +0.421 14
3 Australie Daniel Ricciardo   Red Bull Racing +1.150 13
4 Allemagne Nico Hülkenberg   Force India +1.600 8
5 Pays-Bas Max Verstappen   Toro Rosso +1.995 14
6 Allemagne Nico Rosberg   Mercedes +2.089 11
7 Espagne Fernando Alonso   McLaren +3.335 11
8 Royaume-Uni Jenson Button   McLaren +3.404 16
9 Mexique Sergio Pérez   Force India +3.645 6
10 Danemark Kevin Magnussen   Renault  +4.335 13
11 Finlande Valtteri Bottas   Williams +4.825 6
12 Brésil Felipe Massa   Williams +4.954 6
13 Brésil Felipe Nasr   Sauber +5.071 7
14 Royaume-Uni Jolyon Palmer   Renault  +5.752 12
15 Suède Marcus Ericsson   Sauber +8.231 6
16  Pascal Wehrlein   Manor Racing +10.676 6
17 Finlande Kimi Räikkönen   Ferrari +11.029 10
18  Esteban Gutiérrez   Haas F1 Team +12.055 8
19  Rio Haryanto   Manor Racing +13.647 7
20 France Romain Grosjean   Haas F1 Team +13.718 6
21 Allemagne Sebastian Vettel   Ferrari   8
22 Espagne Carlos Sainz Jr.   Toro Rosso   3
partages
commentaires
Météo changeante et pluie au Grand Prix d’Australie

Article précédent

Météo changeante et pluie au Grand Prix d’Australie

Article suivant

Pirelli confiant pour satisfaire les exigences en 2017

Pirelli confiant pour satisfaire les exigences en 2017
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021