EL1 - Bottas prend les devants, Celis le mur

partages
commentaires
EL1 - Bottas prend les devants, Celis le mur
Par : Benjamin Vinel
27 oct. 2017 à 16:33

Valtteri Bottas a signé le meilleur temps de la première séance d'essais libres du Grand Prix du Mexique, marquée par l'accident du pilote essayer Force India Alfonso Celis Jr.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Felipe Massa, Williams
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR12, s'arrête sur la piste
Antonio Giovinazzi, Haas F1 Team VF-17
Alfonso Celis Jr., Sahara Force India VJM10
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing avec son casque
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR12
Alfonso Celis Jr., pilote de développement Sahara Force India F1 VJM10
Antonio Giovinazzi, Haas F1 Team VF-17
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Lance Stroll, Williams FW40
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13 et Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32

Une fois n'est pas coutume, aucun Français n'a participé à cette séance d'essais libres. Romain Grosjean a cédé son baquet à Antonio Giovinazzi pour la seule fois de l'année ; Esteban Ocon a laissé sa place à Alfonso Celis Jr pour un duo 100% mexicain chez Force India ; Pierre Gasly concède son volant à Sean Gelael chez Toro Rosso, où Brendon Hartley continue d'emmagasiner de l'expérience. Enfin, chez Sauber, Charles Leclerc a poursuivi son apprentissage à la place de Marcus Ericsson.

Les conditions étaient clémentes à 10h heure locale, avec 25,5°C dans l'air et 14,6°C au sol.

Plusieurs pilotes ont pris la piste avec le Halo, comme de coutume pour les EL1, en l'occurrence Stoffel Vandoorne, Brendon Hartley et Alfonso Celis Jr. La Red Bull de Daniel Ricciardo, quant à elle, était équipée d'une imposante grille de capteurs du côté gauche, devant le pneu arrière.

Giovinazzi assidu

Antonio Giovinazzi a été le premier à effectuer des tours chronométrés pendant que le reste du plateau restait aux stands, concluant sa cinquième tentative avec un chrono de 1'23"418 en pneus tendres – le composé le plus dur proposé aux écuries ce week-end.

Le vice-Champion GP2 en titre a rallié son stand après une vingtaine de minutes dans cette séance, alors que plusieurs autres concurrents ont pris la piste à ce moment-là. Valtteri Bottas n'a pas tardé à s'emparer de la première place en 1'21"212 avec les supertendres, avant d'améliorer à plusieurs reprises pour atteindre un chrono de 1'20"354.

Son coéquipier Lewis Hamilton, en revanche, s'est fait remarquer par une excursion sans gravité dans l'herbe, mais est ensuite devenu le premier à tourner en moins de 80 secondes grâce à un tour en 1'19"815, toutefois immédiatement battu par Bottas pour deux dixièmes. Sebastian Vettel s'est approché à moins de trois dixièmes de la référence, également avec les gommes rouges.

 

Le meilleur temps a continué d'être amélioré régulièrement lors de ces 40 premières minutes – après lesquelles chaque équipe doit rendre un train de pneus par voiture à Pirelli – Max Verstappen s'installant en tête de la hiérarchie avec les tendres avant d'être devancé par les Mercedes, Hamilton en 1'19"373 avec quelques centièmes d'avance sur Bottas. Vettel, pendant ce temps, multipliait les sorties de piste.

Le quadruple Champion du monde n'était toutefois pas le seul à connaître des soucis, avec une fuite d'eau pour Kevin Magnussen, qui est parvenu à rallier son stand – il n'a pu reprendre la piste qu'en toute fin de séance –, alors que Brendon Hartley s'est immobilisé en bord de circuit, provoquant une voiture de sécurité virtuelle, avant d'arriver à repartir.

Vettel s'est emparé du meilleur temps avec les supertendres avant d'améliorer sa propre référence en 1'18"824, malgré la perte d'une demi-seconde dans le dernier secteur. Il a donc conclu cette première moitié de séance avec plusieurs dixièmes d'avance sur les Mercedes.

Bottas bat le record

C'était toutefois éphémère, puisque Valtteri Bottas a aisément battu le record du circuit (1'18"704 en 2016) avec un tour de 1'17"824 en ultratendres. Hamilton et Verstappen se sont ensuite approchés à une demi-seconde du Finlandais, le pilote Red Bull en supertendres, tandis que Sean Gelael est parti en tête-à-queue au virage 5.

C'est alors qu'Alfonso Celis Jr a perdu le contrôle de sa Force India à la sortie de l'avant-dernier virage, percutant les TecPro par l'arrière sous l'œil inquiet d'Esteban Ocon. Dans son malheur, le Mexicain a eu une certaine chance, puisque l'avant de la monoplace était complètement intact. L'état de la boîte de vitesses, en revanche, est incertain. Le drapeau rouge a été agité pendant une dizaine de minutes.

 

Les améliorations ont été marginales lors des 20 dernières minutes, Sebastian Vettel se faisant d'ailleurs remarquer par une nouvelle sortie de piste, tout comme Carlos Sainz et Pascal Wehrlein qui, une fois n'est pas coutume, a osé escalader les vibreurs en forme de saucisse.

Ces essais libres se sont donc terminés sur une hiérarchie composée des Mercedes, des Red Bull et des Ferrari, avec Valtteri Bottas et Lewis Hamilton en tête du classement, le Britannique ayant parfois paru à la peine dans le deuxième secteur. Seules les W08 sont équipées d'ultratendres dans le top 6, les Ferrari étant reléguées à huit dixièmes avec les supertendres.

Sergio Pérez est le meilleur des autres à 1"4 du meilleur temps, alors que les Haas, les Sauber et les Toro Rosso ont rencontré des difficultés notables.

La séance de Stoffel Vandoorne s'est achevée sans le moindre tour chronométré, McLaren ayant remarqué des "anomalies" dans les données de la MCL32.

 Grand Prix du Mexique - Essais Libres 1

 PiloteÉquipe TrsTempsÉcart 
1 finland Valtteri Bottas  Mercedes 42 1'17.824  
2 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 35 1'18.290 0.466
3 netherlands Max Verstappen  Red Bull 16 1'18.395 0.571
4 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 28 1'18.421 0.597
5 germany Sebastian Vettel  Ferrari 28 1'18.586 0.762
6 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 27 1'19.008 1.184
7 mexico Sergio Pérez  Force India 21 1'19.240 1.416
8 spain Fernando Alonso  McLaren 20 1'19.346 1.522
9 brazil Felipe Massa  Williams 32 1'19.443 1.619
10 germany Nico Hülkenberg  Renault 19 1'19.552 1.728
11 spain Carlos Sainz Jr.  Renault 24 1'19.554 1.730
12 canada Lance Stroll  Williams 34 1'19.772 1.948
13 denmark Kevin Magnussen  Haas 16 1'20.644 2.820
14 germany Pascal Wehrlein  Sauber 30 1'20.971 3.147
15 italy Antonio Giovinazzi  Haas 26 1'21.269 3.445
16 monaco Charles Leclerc  Sauber 28 1'21.446 3.622
17 indonesia Sean Gelael  Toro Rosso 29 1'21.639 3.815  
18 new_zealand Brendon Hartley  Toro Rosso 10 1'21.747 3.923  
19 mexico Alfonso Celis Jr.  Force India 17 1'22.342 4.518
20 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 3      
Article suivant
Gasly rejoint Alonso et Vandoorne sur la liste des pénalisés

Article précédent

Gasly rejoint Alonso et Vandoorne sur la liste des pénalisés

Article suivant

Sauber n'achètera pas des pièces à Ferrari

Sauber n'achètera pas des pièces à Ferrari
Charger les commentaires