Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
48 jours
09 mai
Prochain événement dans
65 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
97 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
104 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
121 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
139 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
153 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
181 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
188 jours
12 sept.
Course dans
195 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
209 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
212 jours
10 oct.
Course dans
222 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
237 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
244 jours
07 nov.
Course dans
251 jours

EL1 - Bottas en forme, Ricciardo met de l'huile, Vettel dans le rail

Les Essais Libres 1 du Grand Prix d'Abu Dhabi 2019 de F1 ont été dominés par Valtteri Bottas (Mercedes) même si le Finlandais s'est fait une frayeur en glissant sur l'huile répandue par la casse moteur spectaculaire de Daniel Ricciardo (Renault). En fin de séance, Sebastian Vettel (Ferrari) s'est accidenté.

partages
commentaires
EL1 - Bottas en forme, Ricciardo met de l'huile, Vettel dans le rail

Sur une piste à 35°C et sous un beau soleil, Kvyat est le premier en piste mais c'est Vettel qui réalise la première marque, en 2'06, un temps qui ne tient évidemment pas longtemps puisque Leclerc réalise 1'40"2. Il est à noter que l'Allemand dispose sur sa Ferrari d'une configuration d'échappements très particulière puisque les deux wastegate sont écartés, formant un Y, au-dessus de l'échappement principal. 

Lire aussi :

Côté Hamilton, les nouveautés sont principalement cosmétiques puisque la Mercedes W10 du sextuple Champion du monde arbore provisoirement le numéro 1 en lieu et place de son habituel 44 sur l'avant de la monoplace. Le Britannique dispose également d'un casque spécial, doré et rouge. Pendant qu'il s'installe, Bottas signe la meilleure marque, en tendres, avec 1'38"0 puis 1'37"9. Le Finlandais s'élancera du fond de grille en raison d'un changement moteur.

Incertain pour le week-end car malade, Russell prend la piste pour cette séance. Il est le dernier pilote à signer un temps mais ne semble pas particulièrement sur la réserve en ce début de roulage. Les pilotes subissent de nombreux travers et passages au large sur un tracé encore poussiéreux, à l'image de Verstappen qui revient à moins de trois dixièmes de Bottas mais en passant allègrement en dehors du circuit entre les deux derniers virages.

Lire aussi :

Un peu plus de 50 minutes avant la fin de séance, Hamilton réalise 1'37"5 pour prendre les commandes avant de rentrer au stand à vitesse réduite, le moteur suscitant visiblement de l'inquiétude chez son pilote même si son ingénieur, Peter Bonnington, se veut rassurant ; l'équipe confirmera plus tard qu'il s'agissait d'un simple problème de capteur. L'équipe en profite pour lui ôter le numéro 1 et remettre le 44. À mi-séance, Bottas est le premier pilote des écuries de pointe à chausser les mediums (jaunes). Avec réussite puisqu'il se hisse en haut de la feuille des temps, en 1'36"9. Verstappen, en tendres, s'intercale entre les Mercedes, à une demi-seconde du Finlandais.

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19, arrêté en piste

Une demi-heure avant la fin de séance, et alors que les pilotes ont pour la plupart entamé les longs relais, la Renault de Ricciardo subit un problème mécanique dans le dernier secteur : l'Australien perd beaucoup d'huile dans les deux derniers virages et s'immobilise dans l'échappatoire au début de la ligne droite. Juste derrière lui au moment de la casse, Gasly a droit à une douche désagréable alors que Bottas, plus loin mais sur un tour lancé, manque de perdre sa voiture mais parvient à la rattraper et à éviter un accident. Le drapeau rouge est brandi pour évacuer la R.S.19 et procéder au nettoyage du tracé.

La séance reprend à 17 minutes de la fin. Vettel se rapproche à 1,9 seconde de Bottas, en mediums. Mais l'Allemand part à la faute à la sortie du virage 19 dans un autre tour lancé, à quelques instants du drapeau à damier. Il tape par l'arrière et par deux fois le rail de sécurité, abîmant son aileron ainsi que son demi-train arrière côté gauche. Cela met fin à la séance.

United Arab Emirates GP d'Abu Dhabi - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 23 1'36.957  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 22 1'37.492 0.535
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 20 1'37.591 0.634
4 Thailand Alexander Albon Red Bull 23 1'38.084 1.127
5 Germany Sebastian Vettel Ferrari 19 1'38.906 1.949
6 France Romain Grosjean Haas 18 1'39.146 2.189
7 Monaco Charles Leclerc Ferrari 18 1'39.249 2.292
8 Denmark Kevin Magnussen Haas 19 1'39.350 2.393
9 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 20 1'39.423 2.466
10 Germany Nico Hülkenberg Renault 22 1'39.505 2.548
11 United Kingdom Lando Norris McLaren 18 1'39.628 2.671
12 Canada Lance Stroll Racing Point 23 1'39.864 2.907
13 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 17 1'39.888 2.931
14 Mexico Sergio Pérez Racing Point 17 1'39.901 2.944
15 Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso 20 1'39.969 3.012
16 France Pierre Gasly Toro Rosso 17 1'40.401 3.444
17 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 23 1'40.687 3.730
18 Poland Robert Kubica Williams 21 1'40.792 3.835
19 Australia Daniel Ricciardo Renault 12 1'40.850 3.893
20 United Kingdom George Russell Williams 24 1'41.362 4.405
McLaren promet une livrée "percutante et visible" en 2020

Article précédent

McLaren promet une livrée "percutante et visible" en 2020

Article suivant

Ferrari teste de nouveaux échappements à Abu Dhabi

Ferrari teste de nouveaux échappements à Abu Dhabi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie EL1
Auteur Fabien Gaillard
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021