EL1 - Eviter la dégradation dans le second secteur

Ce weekend, c’est sur un tracé nécessitant d’importants appuis et de bonnes qualités d’adhérence mécanique dans les courbes lentes qu’a rendez-vous la F1

Ce weekend, c’est sur un tracé nécessitant d’importants appuis et de bonnes qualités d’adhérence mécanique dans les courbes lentes qu’a rendez-vous la F1. Le circuit du Hungaroring, dans la banlieue de Budapest, marque le 11ème rendez-vous de la saison ; le dernier avant la trêve estivale.

Comme toujours en EL1 (23°c dans l’air, 41° en piste), les teams réalisent leurs 90 minutes de séance à évaluer les systèmes et développements de toutes sortes, ainsi qu’à balayer la piste, très peu utilisée le restant de l’année, avec les enveloppes les plus dures mises à disposition par Pirelli. Ce weekend, le manufacturier italien propose le P Zero Blanc (medium) et le P Zero Jaune (tendre). Le supertendre n’a pas été sélectionné comme à Monaco, en raison du fait que les très fortes chaleurs généralement rencontrées en Hongrie contribuent, avec les importantes sollicitations de traction et les charges latérales, à très rapidement engendrer de la dégradation.

La séance de Marussia débute mal, avec de la fumée, puis des flammes émanant de l’auto de Max Chilton après seulement deux minutes en piste. Le Britannique parvient à ramener sa monture au garage avec du travail supplémentaire pour ses ingénieurs, qui concluent rapidement que le feu s’est déclaré en raison d’une fuite d’huile sur l’échappement. Pour le pilote, qui se change rapidement pour passer en short, l’espoir demeure malgré tout de reprendre la piste après un changement de transmission.

Plusieurs pilotes se plaignent rapidement dans la radio du niveau de dégradation rapide des enveloppes dans le secteur intermédiaire. Hülkenberg et Kvyat semblent particulièrement touchés, rencontrant déjà des ennuis après seulement 5 tours. Vettel rapporte également des difficultés dans le second secteur. Fort heureusement, la piste va perdre en abrasivité au fil du weekend grâce au gommage progressif.

La séance a été dominée par Mercedes dès l’entrée en piste des Flèches d’Argent, Hamilton réalisant au final le meilleur chrono devant Rosberg en 1’25.814s (la pole de l’an dernier fut signée en 1’19.388s). Ferrari prend les P3 et P4, Räikkönen et Alonso pointant respectivement à 0.6s et 1.0s de Hamilton. Chilton a tenté de reprendre la piste dans les derniers instants, mais la Marussia a rencontré un autre problème l’empêchant de démarrer.

Formule 1 - Essais Libres 1 du Grand Prix de Hongrie 2014
Pilote Ecurie Temps Ecart Trs
01   L. Hamilton   Mercedes 1:25.814 27
02   N. Rosberg   Mercedes 1:25.997 +0.183 31
03   K. Räikkönen   Ferrari 1:26.421 +0.607 29
04   F. Alonso   Ferrari 1:26.872 +1.058 23
05   S. Vettel   Red Bull 1:27.220 +1.406 28
06   K. Magnussen   McLaren 1:27.357 +1.543 28
07   J. Vergne   Toro Rosso 1:27.683 +1.869 30
08   D. Ricciardo   Red Bull 1:27.782 +1.968 16
09   J. Button   McLaren 1:27.804 +1.990 27
10   F. Massa   Williams 1:27.960 +2.146 24
11   E. Gutiérrez   Sauber 1:27.967 +2.153 25
12   N. Hülkenberg   Force India 1:28.101 +2.287 28
13   D. Kvyat   Toro Rosso 1:28.208 +2.394 32
14   P. Maldonado   Lotus 1:28.266 +2.452 28
15   V. Bottas   Williams 1:28.330 +2.516 21
16   S. Pérez   Force India 1:28.376 +2.562 24
17   R. Grosjean   Lotus 1:28.593 +2.779 24
18   A. Sutil   Sauber 1:29.025 +3.211 23
19   K. Kobayashi   Caterham 1:30.664 +4.549 30
20   M. Ericsson   Caterham 1:30.892 +5.078 24
21   M. Chilton   Marussia 1:31.004 +5.190 5
22   J. Bianchi   Marussia 1:31.248 +5.434 20
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Max Chilton
Équipes McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités