EL1 - Hamilton débute bien, devant Leclerc et Verstappen

Lewis Hamilton (Mercedes) a signé le meilleur temps des Essais Libres 1 du Grand Prix du Mexique 2019 de F1, un peu plus d'un dixième devant Charles Leclerc (Ferrari) et Max Verstappen (Red Bull).

EL1 - Hamilton débute bien, devant Leclerc et Verstappen

La piste est légèrement grasse voire humide en ce début de séance, conséquence d'une pluie qui s'est abattue jeudi sur Mexico. La plupart des pilotes entament d'ailleurs la journée en gommes intermédiaires, sur un tracé à 21°C et dans une température ambiante à 16°C. L'état de la piste et la fraîcheur de la journée n'incitent pas les pilotes à arpenter le circuit à la recherche de références chronométriques durant les 25 premières minutes.

C'est Nicholas Latifi qui signe la première référence en 1'24"4 et déclenche les hostilités. Ce meilleur temps est bien vite abaissé par Valtteri Bottas en 1'21"8. Carlos Sainz fait mieux en 1'21"6, Lewis Hamilton en 1'21"1, Sebastian Vettel en 1'20"1 avant que Bottas ne retrouve les commandes en 1'19"8, très provisoirement puisque Hamilton les reprend en 1'19"4. Max Verstappen, contrairement aux Ferrari et aux Mercedes, est en tendres (rouges) et réalise 1'19"0. En mediums, Hamilton signe à son tour 1'19"0 mais légèrement devant le Néerlandais, alors que les erreurs se multiplient au premier virage notamment.

Lire aussi :

Trente-cinq minutes après le début de séance, Leclerc se hisse en tête, en 1'18"8 (mediums). La portion des esses est l'occasion de voir des pilotes en difficulté et obligés de corriger des survirages parfois impressionnants. L'heure est venue pour les concurrents de rendre leur premier train de pneus à Pirelli, ce qui entraîne une nouvelle accalmie d'une vingtaine de minutes sur l'autodrome.

Une grosse demi-heure avant la fin de séance, Alexander Albon prend la tête, en 1'17"9 (tendres), 0"134 devant Bottas (tendres). Quelques instants après, à la sortie du stadium, Lance Stroll subit du survirage dans l'entrée du dernier tournant et va taper dans les Tecpro à l'extérieur. Sa monoplace est abîmée sur le côté gauche, notamment du côté des ailerons et des éléments du ponton, mais le Canadien parvient à repartir et à rentrer directement au stand. Le drapeau rouge est brandi le temps de nettoyer la piste et remettre en place les barrières.

La séance reprend avec une vingtaine de minutes au compteur. Hamilton réalise 1'17"3 alors que des embouteillages se créent dans le dernier secteur du circuit. Leclerc et Verstappen échouent à plus d'un dixième mais le Monégasque est en pneus mediums contre des tendres pour ses deux rivaux du moment. La fin de séance est consacrée à des relais longs ou à des essais de départ, la hiérarchie n'évolue quasiment pas. Il est possible de constater que le graining, qui avait grandement frappé les pneus l'an passé, est toujours bien présent.

Mexico GP du Mexique - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 25 01'17.327  
2 Monaco Charles Leclerc Ferrari 23 01'17.446 00.119
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 17 01'17.461 00.134
4 Thailand Alexander Albon Red Bull 21 01'17.949 00.622
5 Finland Valtteri Bottas Mercedes 25 01'18.005 00.678
6 Germany Sebastian Vettel Ferrari 20 01'18.218 00.891
7 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 21 01'18.401 01.074
8 France Pierre Gasly Toro Rosso 23 01'18.593 01.266
9 Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso 27 01'18.835 01.508
10 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 22 01'18.959 01.632
11 Germany Nico Hülkenberg Renault 22 01'19.011 01.684
12 Denmark Kevin Magnussen Haas 22 01'19.013 01.686
13 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 22 01'19.205 01.878
14 United Kingdom Lando Norris McLaren 23 01'19.299 01.972
15 Australia Daniel Ricciardo Renault 23 01'19.499 02.172
16 Canada Lance Stroll Racing Point 21 01'19.679 02.352
17 Mexico Sergio Pérez Racing Point 23 01'19.717 02.390
18 France Romain Grosjean Haas 22 01'19.850 02.523
19 United Kingdom George Russell Williams 26 01'20.548 03.221
20 Canada Nicholas Latifi Williams 30 01'21.566 04.239
partages
commentaires
Bottas révèle un temps de réaction spectaculaire à Suzuka

Article précédent

Bottas révèle un temps de réaction spectaculaire à Suzuka

Article suivant

Le groupe Renault va revoir sa stratégie, la F1 sera sur la table

Le groupe Renault va revoir sa stratégie, la F1 sera sur la table
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021