EL1 : Hamilton est le premier à briller à Singapour

La première séance d’essais libres du Grand Prix de Singapour va débuter dans quelques minutes

La première séance d’essais libres du Grand Prix de Singapour va débuter dans quelques minutes. La pluie tant redoutée n'est pas présente sur le circuit, c'est une bonne nouvelle pour les vingt acteurs.

Dès l'ouverture de la piste, les deux Force India et les deux Williams s'élancent pour effectuer un tour de reconnaissance du circuit. Nico Rosberg commente l'état de chaque virage à ses ingénieurs.

Lewis Hamilton fait son premier tour et regagne son stand. Malgré la nuit qui commence à tomber à Singapour, l'éclairage est parfait et n'entrave nullement la visibilité des spectateurs. Il en va sans doute de même pour les pilotes.

La direction de course indique que des flaques d'eau sont présentes au niveau du virage numéro 1, les drapeaux électroniques clignotent à cet endroit pour prévenir les pilotes.

Jenson Button établit le premier temps de référence en 1:59.967, mais Timo Glock améliore en 1:49.942. Le pilote allemand abaisse son chrono à chaque passage sur la ligne. Kimi Räikkönen s'élance également pour un tour chronométré : 1:55.074 pour le finlandais.

Pendant que Fernando Alonso tourne en 1:53, Giancarlo Fisichella coupe une chicane et Sébastien Bourdais fait des étincelles, le fond de sa monoplace raclant la piste de Singapour. L'adhérence semble précaire pour le moment et Nick Heidfeld doit corriger sa trajectoire en permanence pour ne pas perdre le contrôle de sa monoplace.

Les drapeaux jaunes sont déployés : Mark Webber a percuté un mur. L'australien est indemne mais ce n'est pas le cas de sa Red Bull, dont l'avant droit est totalement détruit. La RB4 n'est pas bien placée, mais les commissaires se satisfont du drapeau jaune. Au ralenti on comprend que le train arrière de la Red Bull a décroché, empêchant Webber de prendre son virage normalement.

La piste est désormais dégagée et les pilotes peuvent reprendre leur rythme normal. Felipe Massa est à l'attaque et prend quelques risques. Le train arrière de la Ferrari sous-vire et frôle le mur de béton.

Alonso s'empare du temps de référence en 1:47.344. Robert Kubica et Jenson Button occupent les deuxième et troisième places, à respectivement quatre et cinq dixièmes du pilote Renault.

A l'entrée de la ligne droite principale, Jarno Trulli part en tête-à-queue et se retrouve au milieu de la piste. L'italien remet les gaz et effectue quelques mètres à contre-sens afin de pouvoir rejoindre les stands. Manoeuvre surprenante de la part du pilote Toyota. De son côté, Bourdais prévient son stand que l'entrée des stands est très dangereuse.

Heikki Kovalainen part en tête-à-queue au même endroit que Trulli, en sortant du virage qui mène à la ligne droite des stands. Pendant ce temps, Hamilton prend la première place grâce à un tour bouclé en 1:47.160.

Massa remonte au troisième temps, alors que Alonso récupère la P1 en 1:46.959. Mais le brésilien insiste : meilleur temps en 1:46.415. Kubica se place en seconde position, pourtant il semble se battre en permanence avec sa monoplace.

Räikkönen est désormais P3, mais dans le tour suivant il améliore le premier secteur. Il est également en avance dans le second intermédiaire, il devrait donc se placer en haut de la feuille des temps. C'est fait : 1:46.103 pour le champion du monde en titre.

Hamilton ne s'en laisse pas compter et décroche la P1 en 1:46.035. On voit aussi Kubica en difficulté. Le polonais est quasiment obligé de s'arrêter pour ne pas percuter le mur. Juste après, il contrôle sa monoplace in extremis et évite le tête-à-queue.

Nelson Piquet aussi se sauve de justesse : il tire tout droit et parvient à faire demi-tour dans un échappatoire, c'était limite. Hamilton enfonce le clou en 1:45.936.

Sebastian Vettel passe sur le vibreur situé dans le dernier virage menant à la ligne droit des stands, du coup sa Toro Rosso se dérobe complètement et le vainqueur du Grand Prix d'Italie doit s'employer pour rattraper de justesse sa monoplace.

Il reste un quart d'heure pour améliorer les chronos. Glock tire tout droit mais bénéficie de la présence d'un échappatoire pour se remettre dans le sens de la marche. Ce n'est pas le cas de Rubens Barrichello, qui vient de percuter un muret.

Encore une fois, l'incident se produit dans le virage qui conduit à la ligne droite des stands. La Honda monte sur le vibreur extérieur et part en dérive, elle poursuit sa course en marche arrière, jusqu'à ce qu'un mur arrête la RA108.

Il reste six minutes, les drapeaux jaunes sont toujours agités à l'endroit où Barrichello est sorti. A deux minutes du terme de la séance, Hamilton améliore en 1:45.518. De son côté, Räikkönen ralentit en voyant sa monoplace glisser sur le fameux vibreur du dernier virage.

Le drapeau à damiers est agité, mais les pilotes Ferrari sont dans un tour rapide. Finalement, Massa se classe second à 80 millièmes de Hamilton. Räikkönen est troisième, Kovalainen quatrième et Kubica P5. Rosberg, Alonso, Heidfeld, Piquet et Button complètent le Top 10.

Pos Pilotes Equipes Temps Ecart Tours
01 L. Hamilton McLaren 1:45.518 20
02 F. Massa Ferrari 1:45.598 + 0.080 23
03 K. Räikkönen Ferrari 1:45.961 + 0.443 24
04 H. Kovalainen McLaren 1:46.463 + 0.945 20
05 R. Kubica BMW Sauber 1:46.618 + 1.100 23
06 N. Rosberg Williams 1:46.710 + 1.192 25
07 F. Alonso Renault 1:46.725 + 1.207 29
08 N. Heidfeld BMW Sauber 1:46.964 + 1.446 24
09 N. Piquet Renault 1:47.175 + 1.657 30
10 J. Button Honda 1:47.277 + 1.759 30
11 S. Vettel Toro Rosso 1:47.570 + 2.052 28
12 K. Nakajima Williams 1:47.662 + 2.144 23
13 T. Glock Toyota 1:47.706 + 2.188 27
14 S. Bourdais Toro Rosso 1:48.097 + 2.579 16
15 D. Coulthard Red Bull 1:48.517 + 2.999 23
16 R. Barrichello Honda 1:48.725 + 3.207 19
17 A. Sutil Force India 1:48.839 + 3.321 24
18 G. Fisichella Force India 1:48.906 + 3.388 25
19 J. Trulli Toyota 1:49.064 + 3.546 29
20 M. Webber Red Bull 1:53.703 + 8.185 4

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Jarno Trulli , Jenson Button , Rubens Barrichello , Mark Webber , Nick Heidfeld , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Nelson Piquet , Sébastien Bourdais , Nico Rosberg , Heikki Kovalainen , Robert Kubica , Timo Glock , Sebastian Vettel
Équipes McLaren , Toro Rosso , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités