Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
54 jours
09 mai
Prochain événement dans
60 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
99 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
116 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
207 jours
10 oct.
Course dans
217 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
232 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
239 jours
07 nov.
Course dans
246 jours

EL1 - Lewis Hamilton reprendra bien un peu de désert

Lewis Hamilton (Mercedes) a signé le meilleur temps des premiers essais libres du Grand Prix de Bahreïn 2020 de F1, devant Valtteri Bottas (Mercedes) et Sergio Pérez (Racing Point).

EL1 - Lewis Hamilton reprendra bien un peu de désert

Même en plein désert, les conditions météo ne sont pas toujours au beau fixe avec un ciel très nuageux. Comme cela était pressenti, la pluie a même fait son apparition à Bahreïn et tombe légèrement sur le tracé de Sakhir au moment de débuter la séance, sans toutefois détremper un circuit à 27°C. Max Verstappen est le premier en piste mais l'ensemble des pilotes s'y pressent.

Il faut dire que cette séance, dans des conditions sèches et chaudes, est aussi une session d'essais grandeur nature, notamment pour Pirelli qui a apporté des pneus pour la saison prochaine. L'ensemble des pilotes disposent de deux trains de pneus C3 spécification 2021, qu'ils doivent utiliser lors de l'une des séances de ce vendredi. En gommes dures 2020 (blanches), Valtteri Bottas se hisse vite en tête mais le désormais septuple Champion Lewis Hamilton réalise 1'31"0 puis 1'30"5, équipé des mêmes enveloppes.

Lire aussi :

Le début de séance est l'occasion de tests divers et variés, avec quelques dispositifs de mesure des flux aéro mais également d'autres plus spécifiques comme celui de Ferrari, qui a installé sous la voiture de Charles Leclerc un instrument équipé d'une lampe orientée vers le pneu arrière droit ; peut-être pour mesurer la déformation de la nouvelle gomme dans une zone où de nombreux changements interviendront sur le plan technique en 2021. Du côté de Renault, il y a visiblement un problème technique ou de réglages car la roue avant gauche d'Esteban Ocon ne touche plus le sol dans les virages à gauche ; le Français rentre au stand pour corriger cela.

Après 20 minutes de séance, la piste s'est nettement vidée et Hamilton est toujours en haut de la feuille des temps, une demi-seconde devant Daniil Kvyat, le Russe ayant chaussé les pneus tendres (rouges). Peu avant la première demi-heure de roulage, les Red Bull montent les tendres également : Alex Albon prend la tête en 1'30"4, Verstappen la troisième place en 1'30"5.

Les Mercedes quant à elles, testent les pneus 2021. Cela leur permet de reprendre la tête, avec 1'30"1 pour Hamilton, 0"144 devant Bottas. En tendres, Sergio Pérez s'intercale entre les deux Mercedes, à 0"068 de Hamilton.

Lire aussi :

Plusieurs tête-à-queue sont à signaler, pour des pilotes en pneus tendres : d'abord celui de Romain Grosjean, dans la section rapide ouvrant le second secteur, le Français partant dans le dégagement et la petite bande de graviers en sortie de virage 7 mais sans rien toucher, puis celui de Leclerc, en réaccélérant dans les virages 2-3. Pour le pilote Haas, les pneus sont absolument détruits et il doit rentrer au stand à petite vitesse en raison des vibrations.

À 40 minutes de la fin de séance, Gasly prend la première place, en 1'30"0 et en pneus mediums (jaunes). Bottas commet beaucoup de blocages depuis le début de séance mais cela ne l'empêche pas de signer 1'29"4 avant que Hamilton ne fasse mieux, avec 1'29"0, les deux Flèches d'Ébène étant également en mediums. Verstappen, avec les gommes 2021, part en tête-à-queue à la réaccélération du dernier virage.

Comme d'habitude, la fin de séance est principalement consacrée aux longs relais et voit donc peu d'améliorations significatives. Les Ferrari, sur un programme décalé, se lancent tardivement dans des relais courts dans les 20 dernières minutes : dans une tentative de tour lancé, Leclerc est d'ailleurs involontairement gêné par Gasly. Alors que Verstappen s'est plaint d'un fort sous-virage, les mécaniciens Red Bull s'affairent sur la RB16 du Néerlandais dans le garage, notamment au niveau du fond plat.

Bahrain Grand Prix de Bahreïn - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 40 1'29.033  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 41 1'29.482 0.449
3 Mexico Sergio Pérez Racing Point 31 1'30.000 0.967
4 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 31 1'30.018 0.985
5 France Pierre Gasly AlphaTauri 34 1'30.049 1.016
6 Netherlands Max Verstappen Red Bull 18 1'30.294 1.261
7 Thailand Alexander Albon Red Bull 34 1'30.302 1.269
8 France Esteban Ocon Renault 28 1'30.384 1.351
9 Canada Lance Stroll Racing Point 30 1'30.426 1.393
10 Australia Daniel Ricciardo Renault 30 1'30.508 1.475
partages
commentaires

Voir aussi :

Verstappen explique l'erreur de Red Bull sur son aileron

Article précédent

Verstappen explique l'erreur de Red Bull sur son aileron

Article suivant

Ferrari va soutenir le gel des moteurs demandé par Red Bull

Ferrari va soutenir le gel des moteurs demandé par Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie EL1
Lieu Sakhir
Auteur Fabien Gaillard
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021