EL1 - Hamilton mène un doublé Mercedes en Hongrie

Lewis Hamilton a signé le meilleur temps des Essais Libres 1 du Grand Prix de Hongrie 2020 de F1, devant son équipier Valtteri Bottas et les Racing Point.

EL1 - Hamilton mène un doublé Mercedes en Hongrie

Lando Norris est le premier à prendre la piste sous un ciel couvert pour les premiers essais libres du Grand Prix de Hongrie, troisième manche de la saison. La pluie est prévue par intermittence durant le week-end, et des gouttes sont annoncées par le Britannique dès les premières minutes de la séance, mais la McLaren est chaussée de gommes dures pour son premier run. Robert Kubica, qui remplace Kimi Räikkönen au volant de l'Alfa Romeo C39, est lui aussi immédiatement en piste, mais aucun pilote ne fait de tour chronométré alors que l'adhérence reste précaire.

Max Verstappen est le premier favori à sortir en piste, lui aussi chaussé de gommes dures, et également le premier à signer un chrono en 1'19"536 avec une voiture à l'aileron arrière couvert de peinture Flo-Vis, ce qui révèle un travail aérodynamique chez Red Bull. Lewis Hamilton a été le premier à sortir en pneus tendres, pour son premier roulage du week-end, et signe un 1'17"438 qui l'installe en tête devant Valtteri Bottas, avant que le Finlandais ne prenne le meilleur en 1'16"544 (tendres), deux dixièmes devant le chrono amélioré de son équipier. Le premier drapeau jaune est brandi pendant quelques secondes après la première demi-heure lorsque Kubica part en tête-à-queue au premier virage.

Lire aussi :

Hamilton reprend ensuite le meilleur temps en 1'16"126 avant d'effectuer un blocage sur les roues avant qui met un terme à son premier run. Derrière, les pilotes Racing Point se placent aux troisième et quatrième places, devant Nicholas Latifi, alors que les écarts étaient encore conséquents, compte tenu de l'utilisation de composés de gommes très différents. La piste s'est ensuite vidée pendant près de 15 minutes, avant que les Racing Point ne chaussent des pneus tendres à leur tour.

Entre-temps, Bottas améliore en 1'16"089, et Sergio Pérez se rapproche à une demi-seconde du Finlandais, tandis que Lance Stroll revient à huit dixièmes du meilleur temps. C'est ensuite Verstappen qui chausse les gommes les plus performantes mais ne signe que le septième temps, au moment où Pérez remonte à quatre dixièmes de Bottas.

Dans le garage AlphaTauri, la monoplace de Pierre Gasly est toujours sur les tréteaux et le Français n'a pas pu signer un seul chrono. À 25 minutes du terme de la séance, Hamilton se porte de nouveau en tête en 1'16"003, reléguant notamment Daniel Ricciardo, cinquième, à près de 1"2. L'Australien voit derrière lui les Ferrari se rapprocher, avec Sebastian Vettel à moins d'un dixièmes, et Charles Leclerc à un peu plus de deux dixièmes, tout juste devant Verstappen. 

La fin de séance a été calme, les pilotes se concentrant sur des relais plus longs avec la pluie arrivant sur le circuit hongrois. Esteban Ocon termine dixième entre les deux McLaren, et l'ingénieur du Français se félicitait en fin de séance d'un rythme "meilleur que prévu" lors des longs relais effectués durant ces EL1, augurant d'un week-end positif pour le constructeur français, qui a placé Ricciardo au cinquième rang.

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 37 1'16.003  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 37 1'16.089 0.086
3 Mexico Sergio Pérez Racing Point 20 1'16.530 0.527
4 Canada Lance Stroll Racing Point 35 1'16.967 0.964
5 Australia Daniel Ricciardo Renault 28 1'17.200 1.197
6 Germany Sebastian Vettel Ferrari 26 1'17.238 1.235
7 Monaco Charles Leclerc Ferrari 29 1'17.404 1.401
8 Netherlands Max Verstappen Red Bull 28 1'17.435 1.432
9 United Kingdom Lando Norris McLaren 26 1'17.523 1.520
10 France Esteban Ocon Renault 35 1'17.615 1.612
11 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 32 1'17.675 1.672
12 Denmark Kevin Magnussen Haas 35 1'17.713 1.710
13 Thailand Alexander Albon Red Bull 28 1'17.727 1.724
14 France Romain Grosjean Haas 35 1'17.890 1.887
15 Canada Nicholas Latifi Williams 31 1'17.969 1.966
16 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 35 1'18.292 2.289
17 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 30 1'18.425 2.422
18 United Kingdom George Russell Williams 29 1'18.574 2.571
19 Poland Robert Kubica Alfa Romeo 26 1'19.150 3.147
partages
commentaires
McLaren en passe de signer les nouveaux Accords Concorde

Article précédent

McLaren en passe de signer les nouveaux Accords Concorde

Article suivant

Steiner n'a pas apprécié les propos de Grosjean sur l'avenir de Haas

Steiner n'a pas apprécié les propos de Grosjean sur l'avenir de Haas
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021