EL1 - Le premier jour du reste de la vie de Verstappen

partages
commentaires
EL1 - Le premier jour du reste de la vie de Verstappen
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
13 mai 2016 à 09:31

Pour sa première séance en GP avec Red Bull, Max Verstappen a déroulé un programme studieux, tandis que Ferrari a pris les commandes avec les pneus les plus performants.

Détails des conduites de frein de McLaren MP4-31
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Fernando Alonso, McLaren avec des fans
Esteban Ocon, pilote d'essais et de réserve Renault Sport F1 Team
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Sebastian Vettel, Ferrari

"Je vais juste essayer d’en profiter!" Après avoir dû répéter cette phrase en réponse à presque chaque question lui étant été posée depuis son arrivée en Espagne, Max Verstappen a entamé un nouveau chapitre de sa vie de pilote de course : celui de titulaire au sein de l’équipe Red Bull, quadruple Championne du monde. Christian Horner, le meneur de troupes de l'équipe de Milton Keynes, n'y va pas par quatre chemins : avec sa nouvelle recrue, l'Anglais pense détenir le meilleur duo en F1.

Baigné sous un beau soleil matinal, le tracé catalan est bien connu de tous les pilotes, qui y ont passé huit journées de tests hivernaux lors des préparatifs d’avant-saison. Pour Jolyon Palmer, il aura fallu son prendre son mal en patience jusqu'aux les EL2 pour récupérer le baquet de la Renault, confiée au jeune français Esteban Ocon.

La première séance de tests s’est concentrée sur l’évaluation des nombreux développements aéro introduits. L'arrivée de la F1 en Europe marque toujours le moment lors duquel toutes les usines acheminent des nouveautés en piste, comme chez Red Bull, où l’on a pu voir de nombreux capteurs de mesures, ou encore Mercedes, qui éprouve des nouveautés sur son aileron avant. Chez Renault, on concède que le travail ne manque pas et que tous les domaines sont à faire progresser. Malheureusement, le travail aura été de courte durée pour Ocon, victime d'une crevaison engendrant d'autres petits dégâts mécaniques. 

Les tendres très vite chaussés chez Ferrari

En tous les cas, l'un des domaines dans lesquels la performance peut être directement améliorée concerne l'exploitation des pneumatiques. Avec les composés dur, medium et tendre disponibles ce weekend, les pilotes ne manquent pas de travail d'évaluation. On voit d'ailleurs vite les trois mélanges utilisés en piste, y compris les plus rapides, dont tous auront besoin pour les qualifications. Une nouvelle fois, Haas semble réellement souffrir au moment de trouver ses marques en Essais Libres, et cherche encore à comprendre la répercutions des températures sur la manière de régler l'auto.

C'est avec le pneu tendre que Räikkönen prend le commandement de la séance en 1'24''089s, seulement 0.365s devant la Mercedes de Rosberg en medium. Encore loin de la référence hivernale étable avec ce même composé, déjà par Räikkönen, en 1'23''009s. Sur la même préparation, Vettel passe à son tour devant pour quelques centièmes, lui aussi sur le mélange tendre. 

Le reste du plateau aura mené un programme différent, essentiellement basé sur des comparatifs entre les deux composés les plus durs proposés par Pirelli ce weekend.

GP d'Espagne - Essais Libres 1

 PiloteÉquipeTempsÉcartTrs
1 Allemagne Sebastian Vettel   Ferrari 1:23.951   22
2 Finlande Kimi Räikkönen   Ferrari 1:24.089 +0.138 18
3 Allemagne Nico Rosberg   Mercedes 1:24.454 +0.503 34
4 Royaume-Uni Lewis Hamilton   Mercedes 1:24.611 +0.660 33
5 Australie Daniel Ricciardo   Red Bull 1:25.416 +1.465 25
6 Pays-Bas Max Verstappen   Red Bull 1:25.585 +1.634 29
7 Finlande Valtteri Bottas   Williams 1:25.672 +1.721 36
8 Espagne Carlos Sainz Jr.   Toro Rosso 1:26.078 +2.127 19
9 Brésil Felipe Massa   Williams 1:26.186 +2.235 32
10 Espagne Fernando Alonso   McLaren 1:26.243 +2.292 18
11 Danemark Kevin Magnussen   Renault  1:26.576 +2.625 30
12 Russie Daniil Kvyat   Toro Rosso 1:26.583 +2.632 21
13 Allemagne Nico Hülkenberg   Force India 1:26.938 +2.987 27
14 Mexique Sergio Pérez   Force India 1:27.064 +3.113 9
15 Brésil Felipe Nasr   Sauber 1:27.253 +3.302 27
16 France Romain Grosjean   Haas  1:27.258 +3.307 17
17 Mexique Esteban Gutiérrez   Haas  1:27.283 +3.332 18
18 Suède Marcus Ericsson   Sauber 1:27.392 +3.441 24
19 Royaume-Uni Jenson Button   McLaren 1:27.610 +3.659 19
20 Allemagne Pascal Wehrlein   Manor 1:28.084 +4.133 29
21 Indonésie Rio Haryanto   Manor 1:29.052 +5.101 34
22  Esteban Ocon   Renault      6

 

Article suivant
Technique - Une vue détaillée des déflecteurs Williams

Article précédent

Technique - Une vue détaillée des déflecteurs Williams

Article suivant

Technique - Les freins de la McLaren MP4-31

Technique - Les freins de la McLaren MP4-31
Charger les commentaires