EL1 - Räikkönen en tête, Massa dans le mur

partages
commentaires
EL1 - Räikkönen en tête, Massa dans le mur
Par : Benjamin Vinel
25 août 2017 à 09:32

La trêve est finie ! La Formule 1 fait son retour à Spa-Francorchamps pour une deuxième partie de saison composée de neuf Grands Prix.

Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08 avec le Halo
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Stoffel Vandoorne, McLaren, avec le Halo
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08 avec le Halo
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12 et un cameraman
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Valtteri Bottas, Mercedes-Benz F1 W08
Déflecteur de la Renault Sport F1 Team RS17
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70-H
Marcus Ericsson, Sauber C36
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17 et des photographes
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13

Pour cette première séance d'essais libres du week-end, tous les regards étaient tournés vers les monoplaces de Lewis HamiltonStoffel Vandoorne et de Marcus Ericsson, toutes trois équipées du Halo. Le Belge et le Suédois étaient d'ailleurs les premiers à la sortie des stands, à 10h, pour tester ce dispositif de sécurité qui sera obligatoire la saison prochaine, rapidement rejoints par le triple Champion du monde.

C'est au bout de trois minutes et 40 secondes seulement que le refrain de Fernando Alonso a fait son retour : "Je n'ai pas de puissance." Le pilote McLaren est rentré au stand à vitesse réduite, alors que la majorité des concurrents effectuaient l'habituel tour d'installation.

Esteban Ocon, qui fête le premier anniversaire de ses débuts en Formule 1 sur un tracé où il avait signé quatre podiums en F3 Europe et en GP3, a réalisé le premier tour chronométré en 1'48"962 avec les gommes supertendres – d'emblée plus rapide que son tour qualificatif de l'an dernier avec Manor !

Massa à la faute

C'est alors que Felipe Massa a perdu le contrôle de sa Williams dans le virage de Malmédy à la sortie du complexe des Combes, encastrant sa monoplace dans le mur de pneus dans un choc de 10,8 g avec un côté gauche particulièrement endommagé. Le drapeau rouge a été agité.

 

La séance a redémarré à 10h25, et de nombreux pilotes sont retournés en piste d'emblée, tous sans le Halo cette fois, notamment Kevin Magnussen au volant d'une VF-17 à laquelle Haas a rajouté quelques touches de rouge... et dont l'appuie-tête s'est détaché au bout de quelques secondes ! Le Danois a rallié son garage au ralenti.

 

Les top teams à l'avant

Les chronos sont vite tombés, avec le meilleur temps de Daniel Ricciardo, qui n'a pas hésité à entamer son quota d'ultratendres pour signer le temps de référence en 1'46"838 avant de battre la pole position 2016 avec un chrono de 1'46"656. Lewis Hamilton a ensuite fait mieux avec les gommes à bandes rouges, en 1'46"439. Comme à l'accoutumée, les trois top teams que sont Mercedes, Ferrari et Red Bull monopolisaient le top 6.

C'est à une demi-heure du but qu'Esteban Ocon est néanmoins hissé à la dixième place, qui plus est en gommes tendres par rapport aux composés rouges et violets utilisés par les écuries de pointe, à 1"231 de la référence fixée par Hamilton.

Cette référence a été améliorée par Valtteri Bottas avec ces mêmes tendres en 1'46"424, 15 millièmes plus rapide que son équipier, avant que le Finlandais ne commette une erreur évitable dans l'enchaînement de Fagnes avec un léger contact avec le mur qui a endommagé l'aileron avant de la Mercedes W08.

 

Les améliorations ont continué, Hamilton signant un convaincant 1'45"555 en tendres, un temps dont Sebastian Vettel s'est rapproché à moins d'un dixième. Pendant ce temps, les Toro Rosso réalisaient des chronos compétitifs avec les ultratendres face aux autres écuries de milieu de tableau.

Avantage Räikkönen

C'est finalement Kimi Räikkönen qui a signé le meilleur temps en 1'45"502, chaussé des gommes à bandes violettes, à cinq minutes du drapeau à damier, devançant Lewis Hamilton d'une fraction de seconde, puis Sebastian Vettel, Max Verstappen, Daniel Ricciardo et Valtteri Bottas, dont la fin de séance a été perturbée par sa sortie de piste.

Felipe Massa n'a pas repris la piste après son accident.

 Grand Prix de Belgique - Essais Libres 1

 PiloteÉquipe TrsTempsÉcart 
1 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 13 1'45.502  
2 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 19 1'45.555 0.053
3 germany Sebastian Vettel  Ferrari 13 1'45.647 0.145  
4 netherlands Max Verstappen  Red Bull 18 1'46.302 0.800  
5 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 22 1'46.352 0.850  
6 finland Valtteri Bottas  Mercedes 20 1'46.424 0.922
7 spain Carlos Sainz Toro Rosso 22 1'47.446 1.944  
8 france Esteban Ocon  Force India 27 1'47.670 2.168
9 russia Daniil Kvyat  Toro Rosso 20 1'47.851 2.349  
10 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 18 1'47.865 2.363  
11 united_kingdom Jolyon Palmer  Renault 14 1'47.930 2.428  
12 germany Nico Hülkenberg  Renault 15 1'48.037 2.535  
13 spain Fernando Alonso  McLaren 18 1'48.252 2.750  
14 mexico Sergio Pérez  Force India 19 1'48.452 2.950  
15 canada Lance Stroll  Williams 24 1'48.541 3.039
16 denmark Kevin Magnussen  Haas 20 1'48.615 3.113  
17 france Romain Grosjean  Haas 20 1'48.626 3.124  
18 sweden Marcus Ericsson  Sauber 21 1'50.160 4.658  
19 germany Pascal Wehrlein  Sauber 13 1'51.263 5.761  
20 brazil Felipe Massa  Williams 3      
Article suivant
Mercedes utilise un moteur évolué à Spa

Article précédent

Mercedes utilise un moteur évolué à Spa

Article suivant

Massa ne participera pas aux EL2

Massa ne participera pas aux EL2
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Catégorie Essais Libres 1
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Résumé d'essais libres