EL1 - Rosberg en tête, Ferrari évalue ses pneus

partages
commentaires
EL1 - Rosberg en tête, Ferrari évalue ses pneus
Par : Basile Davoine
1 avr. 2016 à 12:31

Les deux Mercedes ont dominé la première séance d'essais libres à Bahreïn, mais les programmes différents des équipes ne permettent pas encore d'apporter une réponse précise sur la hiérarchie à attendre.

Les pilotes ont découvert le circuit de Sakhir avec cette première des deux seules séances du week-end à ne pas se dérouler en nocturne. Un heure et demie de travail pas forcément représentative de ce qui attend les équipes en qualifications et en course en ce qui concerne les conditions, mais qui a permis d’engranger du roulage sur piste sèche qui avait cruellement manqué à Melbourne. 

Avec 22°C dans l’air et 33°C sur la piste - un peu plus "frais" que prévu -, Esteban Gutiérrez est le premier à prendre la piste, imité par de nombreux pilotes avec soit les gommes mediums, soit les gommes tendres. Invité surprise du week-end et remplaçant au pied levé de Fernando Alonso chez McLaren, Stoffel Vandoorne boucle lui aussi un tour d’installation dès les premières minutes. Seules les Mercedes patientent dans leur garage avant de prendre la piste. À noter la présence également chez Force India d'Alfonso Celis Jr., qui hérite du baquet de Sergio Pérez pour cette séance. 

De nombreuses équipes en profitent pour entamer de la collecte de données, avec différents types de capteurs ou instruments de mesure embarqués sur les monoplaces. Le système d'évaluation aéro présent sur la Renault de Kevin Magnussen n’est d’ailleurs pas sans interpeller, avec du scotch pour maintenir des câbles sur l'avant de la R.S.16. 

Le premier à réaliser un tour chronométré est Pascal Wehrlein, qui coupe la ligne en 1'39"743 avec les pneus mediums sur sa Manor. Une marque rapidement battue par la Red Bull de Daniel Ricciardo en 1'36"256, là aussi en gommes mediums. Une fois en piste, les Mercedes se hissent rapidement en haut de la feuille des temps, notamment car Nico Rosberg (1'33"592) et Lewis Hamilton (1'33"673) débutent leur travail en pneus tendres. Chez Ferrari, Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel évaluent les pneus mediums, non sans que l'Allemand soit brièvement interrompu par une petite fuite dans son cockpit, visiblement liée au système de boisson. 

Pour Gutiérrez, la première demi-heure se termine mal avec un problème technique sur la Haas du Mexicain, qui utilise un nouveau châssis après son accident avec Alonso à Melbourne, sans compromettre la suite de son programme. Son coéquipier Romain Grosjean cherche déjà la limite en piste, avec un blocage de roue impressionnant. 

Ferrari divise son programme

Passées les quarante premières minutes, les équipes rendent leur premier train de pneus à Pirelli avant de se pencher sur la deuxième partie de la séance. Dans le stand McLaren, l'ombre d'Alonso n'est jamais loin et le double Champion du monde tient à ne rien manquer de tout ce qui se passe dans les stands et en piste avec les deux voitures. 

Le roulage est globalement limité dans toutes les équipes dans cette première séance, avec des conditions peu évidentes puisque la piste est sale et le vent ne manque pas d'y ramener la fine pellicule de sable si caractéristique du tracé de Sakhir.

La dernière demi-heure de la séance fait la part belle aux pneus tendres, mais là encore les équipes de pointe attendent le plus possible avant de repartir en piste. Une fin de séance perturbée pour Max Verstappen, dont la Toro Rosso est montée sur tréteaux et fait l'objet d'un travail assidu de ses mécaniciens, avant de renvoyer le Néerlandais en piste. 

Avec les pneus tendres, les Red Bull de Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat sont les premières à se hisser dans la même seconde que le premier chrono de référence réalisé par les Mercedes. Rosberg et Hamilton reprennent cependant la piste dans les vingt dernières minutes et tous les deux améliorent leurs chronos de manière conséquente, avec une référence à l'avantage de l'Allemand pour une demi-seconde (1'32"294).

Pendant ce temps, on persiste avec les pneus mediums chez Ferrari avec Vettel. Un type de gommes sur lequel la Scuderia n'avait pas osé miser en Australie, estimant ne pas l'avoir suffisamment testée. En revanche, Räikkönen chausse les pneus tendres dans les dernières minutes pour signer un troisième temps toutefois très éloigné des Mercedes, en 1'34"128. 

Les deux Red Bull prennent les quatrième et cinquième places de cette première séance, devant la Force India de Nico Hülkenberg et la Toro Rosso de Carlos Sainz. Comme en 2015, les Williams se montrent discrètes dans ce premier roulage du vendredi, qui voit Celis et Haryanto fermer la marche. 

GP de Bahreïn - Essais Libres 1

 PiloteÉquipeTempsÉcartTrs
1 Allemagne Nico Rosberg    Mercedes 1:32.294   24
2 Royaume-Uni Lewis Hamilton    Mercedes 1:32.799 +0.505 24
3 Finlande Kimi Räikkönen    Ferrari 1:34.128 +1.834 16
4 Australie Daniel Ricciardo    Red Bull 1:34.461 +2.167 27
5 Russie Daniil Kvyat    Red Bull 1:34.541 +2.247 30
6 Allemagne Nico Hülkenberg    Force India 1:34.601 +2.307 28
7 Espagne Carlos Sainz Jr.    Toro Rosso 1:34.793 +2.499 21
8 Pays-Bas Max Verstappen    Toro Rosso 1:34.860 +2.566 19
9 France Romain Grosjean    Haas 1:35.000 +2.706 18
10 Brésil Felipe Massa    Williams 1:35.006 +2.712 19
11 Allemagne Sebastian Vettel    Ferrari 1:35.073 +2.779 14
12 Finlande Valtteri Bottas    Williams 1:35.174 +2.880 21
13 Mexique Esteban Gutiérrez    Haas 1:35.309 +3.015 19
14 Royaume-Uni Jenson Button    McLaren 1:35.440 +3.146 28
15 Danemark Kevin Magnussen    Renault 1:35.490 +3.196 27
16 Suède Marcus Ericsson    Sauber 1:35.728 +3.434 30
17 Allemagne Pascal Wehrlein    Manor 1:36.371 +4.077 26
18  Stoffel Vandoorne    McLaren 1:36.392 +4.098 25
19 Brésil Felipe Nasr    Sauber 1:36.719 +4.425 24
20 Royaume-Uni Jolyon Palmer    Renault 1:36.939 +4.645 28
21  Alfonso Celis    Force India 1:37.287 +4.993 23
22 Indonésie Rio Haryanto    Manor  1:37.714 +5.420 27 
Article suivant
Technique - Le volant de Nico Rosberg

Article précédent

Technique - Le volant de Nico Rosberg

Article suivant

Button - La lettre du GPDA montre que les pilotes veulent aider la F1

Button - La lettre du GPDA montre que les pilotes veulent aider la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Essais Libres 1
Lieu Bahrain International Circuit
Auteur Basile Davoine