EL1 - Schumacher au bon souvenir des tifosis

C’est par un beau soleil et 23°C dans l’air (28°C en piste) que débutent les premiers essais libres du Grand Prix d’Italie, seulement une semaine après ceux du GP de Belgique

C’est par un beau soleil et 23°C dans l’air (28°C en piste) que débutent les premiers essais libres du Grand Prix d’Italie, seulement une semaine après ceux du GP de Belgique.

Une nouvelle fois ce weekend, les équipes disposent des composés Pirelli P Zero Medium et P Zero Dur pour attaquer le Temple de la Vitesse et ses redoutables vibreurs de chicanes. Les conditions de piste sont fortement poussiéreuses et de nombreuses feuilles d’arbres du parc environnant s’ajoutent à la donne, notamment au niveau de la seconde chicane.

Jérôme d’Ambrosio, qui prend ses marques avec Lotus pour son replacement de Romain Grosjean ce weekend, ne perd pas un instant pour prendre la piste. Beaucoup d’yeux seront tournés vers le pilote belge ce weekend. Chez Williams, Bottas occupe la monoplace N°19 uniquement pour les EL1 ; Jules Bianchi est au volant chez Force India. Autre nouveau venu en 2012, le Chinois Ma Qing Hua, avec HRT, qui après des tests rookies à Silverstone plus tôt dans l’année, a convaincu le team de l’aligner pour les EL1 italiens. “C’est un grand jour pour moi et la Chine. Je souhaite aider l’équipe à progresser et les aider à avancer sur les réglages”.

Les pilotes se font la main sur les gros freinages de l’Autodromo Nazionale et il est fréquent de les voir couper les chicanes, pour éviter un choc sur les vibreurs, extrêmement élevés sur la dernière piste européenne de la saison. Button, Hamilton, Rosberg, Webber testent tous la limite. Dans les dernières secondes de la séance, Räikkönen frappera vraiment fort, piquant du nez à plus d’un mètre en l’air, et étant quitte pour un bon contact contre le sol.

Il faut attendre une demi-heure pour voir les temps passer sous la barre des 1’27’’, avec Hamilton. Les temps au tour tombent ensuite rapidement, et c’est Michael Schumacher qui détient le meilleur chrono à 30 minutes de la fin de séance, en 1’25’422s.

Fernando Alonso immobilise sa Ferrari dans la première chicane à quelques minutes de la fin de séance et doit rentrer à pied. Maldonado est contraint de faire de même avec sa Williams quelques instants plus tard.

Le temps de Schumacher ne sera pas battu. Jenson Button signe le second chrono, devant Rosberg, Alonso, Massa et Hamilton. Kimi Räikkönen se classe 7ème d’une séance lors de laquelle les 14 premiers se tiennent en 1.3 sec. Pour ses premiers tours de roues en GP avec Lotus, d’Ambrosio signe le 15ème temps. Bianchi est P16, devant Vergne (P18) et Pic (P21).

 

#
Pilote
Ecurie
Tours
Temps
Ecart
01
26 1:25.422  
02 29 1:25.723 + 0.301
03 26 1:25.762 + 0.340
04 22 1:25.800 + 0.378
05 27 1:25.861 + 0.439
06 30 1:25.944 + 0.522
07 25 1:26.046 + 0.624
08 26 1:26.323 + 0.901
09 24 1:26.390 + 0.968
10 19 1:26.504 + 1.082
11 18 1:26.508 + 1.086
12 21 1:26.518 + 1.096
13 26 1:26.641 + 1.219
14 23 1:26.746 + 1.324
15   J. D'Ambrosio 29 1:27.180 + 1.758
16

J. Bianchi

22 1:27.192 + 1.770
17 25 1:27.373 + 1.951
18 24 1:27.789 + 2.367
19 27 1:27.855 + 2.533
20 20 1:28.578 + 3.156
21 26 1:28.751 + 3.329
22 21 1:29.207 + 3.785
23 21 1:29.331 + 3.909
24 M. Qing Hua 26 1:31.239 + 5.817

 

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Michael Schumacher , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Ma Qing Hua , Romain Grosjean , Jules Bianchi
Équipes Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités