EL1 - Verstappen et Gasly devant Mercedes pour commencer

Max Verstappen a signé le meilleur temps des premiers essais libres du Grand Prix de Styrie 2021 de F1, devant Pierre Gasly et Lewis Hamilton.

EL1 - Verstappen et Gasly devant Mercedes pour commencer

Les Essais Libres 1 du Grand Prix de Styrie 2021 de Formule 1 ont été dominés par Max Verstappen, devant Pierre Gasly et les Mercedes, emmenées par Lewis Hamilton.

Le ciel est couvert mais pas menaçant au moment de débuter la première séance d'essais du GP de Styrie et la première des deux épreuves prévues sur le tracé du Red Bull Ring sur les deux week-ends à venir. Carlos Sainz est le premier en piste et se plaint à la radio d'un problème d'accélérateur, que son écurie ne repère pas ; il passera tout de même par la voie des stands. Peu après, Robert Kubica, qui remplace Kimi Räikkönen pour ces EL1, perd l'arrière et part en tête-à-queue au virage 3, avant de se remettre dans le sens de la marche sans rien toucher.

Lire aussi :

Les pilotes ne perdent pas de temps pour débuter le roulage, avec un panachage au niveau des choix de gommes entre durs (blancs) et mediums (jaunes). Lando Norris, Charles Leclerc, Lewis Hamilton puis Max Verstappen (en 1'06"9) se positionnent tour à tour en tête dans les cinq premières minutes. Les Haas connaissent des difficultés dans le virage 3 et globalement l'impression est celle d'une piste manquant d'adhérence.

Les premiers chronos sont annulés aux virages 9 et 10, où les pilotes ne peuvent pas aller au-delà du vibreur blanc et rouge. Verstappen, toujours en mediums, abaisse la meilleure marque provisoire, en 1'06"5, Pierre Gasly échouant à 0"129. Après 25 minutes de séance, Sainz part à la faute dans le premier virage. Il se retrouve à l'arrêt et à contresens à la sortie des stands où il bloque un petit moment Bottas avant de faire demi-tour et de libérer le Finlandais.

À mi-séance, les gommes tendres (rouges) sont de sortie : Hamilton signe la meilleure marque provisoire en 1'06"3 avant d'être battu de 0"004 par Bottas, sur les mêmes gommes. Le Britannique fait ensuite un peu mieux, 0"054 devant son équipier. Gasly améliore par la suite en 1'06"1 mais cela ne tient pas longtemps puisque Verstappen réalise 1'05"9.

Lire aussi :

Vingt minutes avant la fin de séance, Pérez part en tête-à-queue au virage 4 en mordant légèrement sur les graviers à la réaccélération. Il reste toutefois sur la piste et peut repartir sans coup férir. Le reste de la fin de séance est marqué dans des longs relais pour prendre les informations sur la dégradation des pneus avec beaucoup d'essence.

À cinq minutes du drapeau à damier, Bottas tire tout droit au premier virage, passe par la voie de retour en sortie de dégagement mais manque de pousser Giovinazzi dehors en revenant en piste sans le voir. Au virage 3, juste après, Gasly prend l'intérieur autoritairement sur le Finlandais.

Austria Grand Prix de Styrie - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 34 1'05.910  
2 France Pierre Gasly AlphaTauri 32 1'06.166 0.256
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 32 1'06.332 0.422
4 Finland Valtteri Bottas Mercedes 34 1'06.386 0.476
5 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 36 1'06.397 0.487
6 Spain Fernando Alonso Alpine 35 1'06.519 0.609
7 France Esteban Ocon Alpine 35 1'06.551 0.641
8 Canada Lance Stroll Aston Martin 33 1'06.584 0.674
9 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 29 1'06.614 0.704
10 Monaco Charles Leclerc Ferrari 36 1'06.629 0.719
11 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 33 1'06.630 0.720
12 Australia Daniel Ricciardo McLaren 38 1'06.669 0.759
13 Mexico Sergio Pérez Red Bull 33 1'06.696 0.786
14 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 32 1'06.708 0.798
15 United Kingdom George Russell Williams 31 1'06.848 0.938
16 United Kingdom Lando Norris McLaren 35 1'06.861 0.951
17 Canada Nicholas Latifi Williams 31 1'07.180 1.270
18 Germany Mick Schumacher Haas 30 1'07.473 1.563
19 Poland Robert Kubica Alfa Romeo 30 1'07.823 1.913
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 31 1'08.081 2.171
partages
commentaires
Le Grand Prix de Turquie remplace celui de Singapour
Article précédent

Le Grand Prix de Turquie remplace celui de Singapour

Article suivant

Aston Martin a trouvé son directeur technique chez Red Bull

Aston Martin a trouvé son directeur technique chez Red Bull
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021