EL1 - Vettel devant sur une piste évolutive

Ce weekend, c’est avec les Pirelli durs (Argent) et tendres (Jaune) que courent les pilotes sur le Circuit International de Buddh, par ce que l’on s’attend à être des températures élevées

Ce weekend, c’est avec les Pirelli durs (Argent) et tendres (Jaune) que courent les pilotes sur le Circuit International de Buddh, par ce que l’on s’attend à être des températures élevées. Long de 5,125 km, le tracé du Grand Prix d’Inde a été notablement arpenté ce matin par le jeune mexicain Esteban Gutierrez, présent en remplacement de Sergio Perez (semblant bien grippé), n’ayant pas fait d’apparition hier déjà sur les points presse. L’auteur de trois podiums cette saison a suivi l’évolution en piste de son compatriote depuis le muret des stands.

Chez Caterham, le Néerlandais Giedo van der Garde a également a l’occasion de rouler en EL1 dans le baquet de la monoplace de Heikki Kovalainen, tandis que Bottas retrouve son traditionnel volant à bord de la Williams de Senna pour les premiers tours de roues du weekend.
Sur une piste « verte » ayant besoin d’être parcourue par tous pour que se dépose de la gomme sur la trajectoire, ce sont en premier lieu les pneus durs qui sont évalués ce matin. Schumacher montre à tous que la piste est bel et bien glissante en partant en toupie sans dommages dans les premières minutes. A l’exception de Gutierrez, qui fait plusieurs passages en piste, les pilotes demeurent majoritairement terrés dans leurs garages durant la première demi-heure.

De nombreux pilotes sont vus partir large en raison de la faible adhérence de la piste, dont Rosberg, Maldonado et Hamilton. Chez Lotus, on travaille de nouveau sur les échappements à effet Coanda. Räikkönen roule également avec une nouvelle version de l’aileron avant. Du côté de Ferrari, de nombreuses combinaisons sont testées pour évaluer un nouvel aileron avant et un nouvel aileron arrière. Le nouvel avant est ajusté avec l’ancien arrière et inversement, avant de voir les deux nouveaux dispositifs installés ensemble sur les dernières minutes. Comme toujours en EL1, le jeu consiste également à deviner qui roule avec quelle charge de carburant avant de regarder les temps.

Avec un chrono de 1’28’’963, Mark Webber est le seul pilote à avoir tourné sous les 1’29’’ pendant la majeure partie de la séance. Alonso réalise exactement le même temps au millième de seconde près, mais Webber améliore de sept dixièmes dans la foulée. Vettel et Hamilton sont également de la partie devant pour faire tomber les temps. Le Britannique de l’équipe McLaren s’empare de la meilleure réalisation en 1’28’’046, mais c’est de nouveau Vettel qui impose le rythme en améliorant considérablement en toute fin de séance, tournant en 1’27’’619.

L’Allemand devance Button, Alonso, Hamilton et Webber, évoluant tous dans une grosse demi-seconde. Les Lotus restent discrètes, Räikkönen signant le 10ème temps, devant Grosjean, 15ème.

 Grand Prix d'Inde - Essais Libres 1
#
Pilote
Ecurie
Tours
Temps
Ecart
01
22 1:27.619  
02 22 1:27.929 + 0.310
03 24 1:28.044 + 0.425
04 25 1:28.046 + 0.427
05 22 1:28.175 + 0.556
06 25 1:28.447 + 0.828
07 24 1:28.542 + 0.923
08 23 1:28.993 + 1.374
09 24 1:29.204 + 1.585
10 24 1:29.291 + 1.672
11 26 1:29.691 + 2.072
12 23 1:29.760 + 2.141
13 18 1:29.802 + 2.183
14 19 1:29.850 + 2.231
15 19 1:29.895 + 2.276
16 26 1:30.041 + 2.422
17 23 1:30.401 + 2.782
18 24 1:30.630 + 3.011
19 20 1:30.896 + 3.277
20 29 1:31.212 + 3.593
21 22 1:31.903 + 4.284
22 24 1:32.125 + 4.506
23 19 1:32.369 + 4.750
24 13 1:32.859 + 5.240

 

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Heikki Kovalainen , Giedo van der Garde , Sergio Pérez , Esteban Gutiérrez
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités