EL2 - Hamilton en tête, Sainz part à la faute

Avant le départ des Qualifications Sprint, Lewis Hamilton a signé le meilleur temps de la deuxième et dernière séance d'essais libres du Grand Prix d'Italie. Carlos Sainz a eu un accident et a endommagé sa Ferrari.

EL2 - Hamilton en tête, Sainz part à la faute

Un format de week-end différent est mis en place pour le Grand Prix d'Italie. Comme en Grande-Bretagne en juillet, les qualifications ont lieu vendredi et servent à déterminer la grille de départ des Qualifs Sprint, qui se tiennent ce samedi après-midi. Avant cette épreuve de 100 kilomètres, les pilotes disposent d'une heure d'essais libres pour récolter de précieuses informations. Cependant, les voitures sont sous régime de parc fermé depuis la fin des Essais Libres 1, par conséquent les réglages ne peuvent plus être changés.

Lire aussi :

Les conditions sont idéales à Monza, la température de l'air est de 25°C et celle de la piste de 37°C. Mais les équipes ne se concentrent pas sur la performance pure, elles regardent avant tout le niveau de dégradation des pneus. Tout à l'heure, un seul train devra couvrir les 18 tours des Qualifications Sprint, et les gommes tendres et mediums sont les plus populaires dans le peloton.

Aux avant-postes, Max Verstappen, qui a signé le meilleur temps en 1'23"754, a opté pour les pneus à bandes rouges. Son coéquipier Sergio Pérez, qui accuse quatre dixièmes de retard, est quant à lui en mediums. En tête en début de séance puis dépassés par les Red Bull, les pilotes Mercedes ont privilégié les pneus tendres (Lewis Hamilton) et durs (Valtteri Bottas).

Peu avant le cap de la mi-séance, le drapeau rouge est agité : Carlos Sainz perd le contrôle de sa Ferrari à Ascari et percute le mur par l'avant. Ses deux suspensions avant sont détruites et, pour la deuxième fois en deux semaines, les mécaniciens de l'écurie italienne s'engagent dans une course contre la montre pour remettre en état la monoplace de l'Espagnol avant le grand événement du samedi (les qualifications à Zandvoort, les Qualifs Sprint à Monza). De manière assez inquiétante, la tête de Sainz a été projetée en avant au moment de l'impact, malgré la présence du HANS.

Le drapeau vert est agité une poignée de minutes plus tard. Verstappen quitte les stands avec cette fois-ci les pneus mediums, tandis que Hamilton conserve ses enveloppes rouges. Le Britannique déloge le Néerlandais en tête du classement avec un temps de 1'23"246, Bottas (en tendres également) prenant la deuxième place avec deux dixièmes de retard.

Ferrari est encore sous les feux des projecteurs après un curieux message radio de Charles Leclerc, qui demande à rentrer au stand sans dire pourquoi. Cela pourrait concerner le moteur du Monégasque, qui lui avait déjà joué des tours lors de la séance qualificative du vendredi.

Aucune amélioration n'est vue en fin de séance, Hamilton conserve son meilleur temps. Le septuple Champion du monde devance Bottas, Verstappen, Pérez et Esteban Ocon. Les deux Alfa Romeo de Robert Kubica et Antonio Giovinazzi font leur apparition dans le top 10. Le départ des Qualifs Sprint sera donné à 16h30, heure française.

Italy Grand Prix d'Italie - Essais Libres 2

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 25 1'23.246  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 24 1'23.468 0.222
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 23 1'23.662 0.416
4 Mexico Sergio Pérez Red Bull 29 1'23.917 0.671
5 France Esteban Ocon Alpine 20 1'24.263 1.017
6 Poland Robert Kubica Alfa Romeo 28 1'24.280 1.034
7 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 26 1'24.502 1.256
8 Spain Fernando Alonso Alpine 16 1'24.539 1.293
9 France Pierre Gasly AlphaTauri 24 1'24.654 1.408
10 United Kingdom Lando Norris McLaren 27 1'24.665 1.419
11 Monaco Charles Leclerc Ferrari 21 1'24.770 1.524
12 Australia Daniel Ricciardo McLaren 24 1'24.774 1.528
13 Canada Nicholas Latifi Williams 23 1'24.805 1.559
14 United Kingdom George Russell Williams 22 1'25.083 1.837
15 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 32 1'25.422 2.176
16 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 23 1'25.729 2.483
17 Canada Lance Stroll Aston Martin 28 1'25.763 2.517
18 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 28 1'25.935 2.689
19 Germany Mick Schumacher Haas 25 1'26.012 2.766
20 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 14 1'26.124 2.878

partages
commentaires
La grille de départ des Qualifs Sprint à Monza
Article précédent

La grille de départ des Qualifs Sprint à Monza

Article suivant

Mercedes protégé par des clauses dans le contrat d'Albon

Mercedes protégé par des clauses dans le contrat d'Albon
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021