EL2 - Les préparatifs cette fois perturbés par la pluie

partages
commentaires
EL2 - Les préparatifs cette fois perturbés par la pluie
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
9 oct. 2015 à 12:32

Le profil de ce Grand Prix de Russie 2015 est bien insolite, entre conditions de piste ne laissant que peu de place aux préparatifs, et contexte politique pesant.

Sergio Perez, Sahara Force India F1
Pastor Maldonado, Lotus F1 Team
Le casque de Pastor Maldonado, Lotus F1 Team
Fernando Alonso, McLaren fête son 250e Grand Prix
Des fans

Ce weekend du Grand Prix de Russie promet décidemment d’être agité! Après une première séance disputée dans des conditions étranges en raison de la neutralisation de la piste pendant une demi-heure à cause d’une dissémination massive de gasoil sur les deux derniers secteurs, les GP2 ont été en mesure de rouler normalement pour les Essais Libres.

Les organisateurs de l’évènement russe doivent encore répondre des raisons pour lesquelles un tel cafouillage s’est produit, mais en EL2, c’est un facteur hors de leur contrôle qui est venu ajouter une dose de sel !

La pluie s'en mêle

En effet, à peine l’heure de la seconde séance arrivée pour la F1, ce sont des cordes qui se sont abattues sur le tracé de Sotchi, incitant les pilotes à rester hors de leurs monoplaces et à attendre une accalmie.

Il faut attendre plus de 20 minutes pour enfin voir la Ferrari de Sebastian Vettel rompre le silence du circuit sortant le site olympique de Sotchi, sur une piste détrempée. Chaussé des gommes full wet, le Quadruple Champion du Monde évalue avec précaution les conditions de piste pendant un simple tour, avant de s’engouffrer de nouveau dans les stands sans avoir enregistré de chrono.

Fernando Alonso lance à son tour sa McLaren quelques instants plus tard : dans la matinée, l’Espagnol, qui se sait déjà pénalisé ur la grille de départ, avait déjà appréhendé la piste en gomme P Zero Bleue, en raison de l’humidification artificielle de la piste, quand les commissaires avaient nettoyé les fuites de gasoil. Celui qui assure être engagé avec McLaren pour 2016 et 2017 est le plus assidu en piste dans la demi-heure suivante, et notablement le seul à enregistrer un chrono, en 2’01.077s.

Quelques autos prennent la piste dans la dernière demi-heure de séance pour des tours d’évaluation, toujours avec les pneus full wet. Carlos Sainz Jr. est enfin le premier pilote à offrir une réplique chronométrée à Alonso, en 2’05.973s. Toro Rosso profite de la pluie pour permettre à ses rookies d’acquérir de l’expérience en piste. C’est finalement Max Verstappen qui dérobe le commandement de la séance des mains d’Alonso à 20 minutes de la fin de séance, en 2'00.806s. Les cinq dernières minutes sont actives en piste, et voient Massa, Kvyat ou encore Vettel tenter un chrono, tandis que McLaren rappelle Alonso à la radio en raison "d'un problème". Massa, Vettel et Bottas prennent finalement le meilleur dans les derniers instants sur Verstappen, au terme d'une séance de laquelle peu d'enseignements peuvent être retenus. 

Grand Prix de Russie - Essais Libres 2

 PiloteÉcurieGapTrs
1  Felipe Massa  Williams 2:00.458 6
2  Sebastian Vettel  Ferrari +0.201 8
3  Valtteri Bottas  Williams +0.230 8
4  Max Verstappen  Toro Rosso +0.348 7
5  Fernando Alonso  McLaren +0.619 12
6  Daniil Kvyat  Red Bull +0.960 6
7  Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso +2.347 7
8  Jenson Button  McLaren +2.387 8
9  Nico Rosberg  Mercedes Pas de temps 6
10  Marcus Ericsson  Sauber Pas de temps 3
11  Lewis Hamilton  Mercedes Pas de temps  3
12  Sergio Perez  Force India Pas de temps  3
13  Nico Hulkenberg  Force India Pas de temps  3
14  Daniel Ricciardo  Red Bull Pas de temps  1
15  Kimi Räikkönen Ferrari Pas de temps 0
16  Romain Grosjean Lotus Pas de temps 0
17  Felipe Nasr Sauber Pas de temps 0
18  Pastor Maldonado Lotus Pas de temps 0
19  Will Stevens Manor Pas de temps 0
20  Roberto Merhi Manor Pas de temps 0

 

Article suivant
Le GP de Russie lance une enquête sur l'incident du gasoil

Article précédent

Le GP de Russie lance une enquête sur l'incident du gasoil

Article suivant

Räikkönen : "C'est la même chose pour tout le monde"

Räikkönen : "C'est la même chose pour tout le monde"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Sochi Autodrom
Auteur Guillaume Navarro