EL2 - Mercedes surveille les freins de près

L’évaluation des deux types de gommes mises à disposition ce weekend par Pirelli occupe l’essentiel de la séance d’Essais Libres 2, avec différentes charges de carburant sur une piste encore glissante

L’évaluation des deux types de gommes mises à disposition ce weekend par Pirelli occupe l’essentiel de la séance d’Essais Libres 2, avec différentes charges de carburant sur une piste encore glissante. La gestion de la dégradation des pneus est cruciale partout en F1, mais le Hungaroring propose un défi particulièrement important dans ce domaine ce weekend, et le graining est un phénomène accéléré par le bullage engendré par le frottement sur les glissades.

Les équipes ont par ailleurs du travail pour comprendre le comportement de leurs autos sur une piste relativement bosselée, où l’absence du système FRIC se fait plus sentir qu’en Allemagne.

Après avoir testé discrètement un nouvel aileron arrière dans la matinée, Williams monte un peu plus haut dans la hiérarchie sur son programme de l’après-midi. N’ayant pu boucler que quelques kilomètres en EL1, la Marussia de Chilton, dont la transmission a été changée, prend rapidement la piste pour entamer ses préparatifs. Pour autant, l’Anglais est loin d’être satisfait : « Quelque chose a changé ; la voiture est maintenant horrible à piloter », décrit-il dans la radio. De nombreux pilotes sont vus à la faute ou très large en de nombreux points du circuit, comme Vettel, Hamilton ou Räikkönen, qui manquent des points de corde.

En tête-à-queue puis dans les graviers après avoir chaussé les pneus tendres, Massa n’est pas satisfait du comportement de sa Williams avec le composé Jaune. Après seulement 7 boucles, la séance prend fin pour la Lotus de Romain Grosjean, semblant être affectée une nouvelle fois par un problème sur l’unité de puissance. La radio de Rosberg apporte des nouvelles de précaution : le muret des stands lui demande de prendre garde aux ‘dommages moteur’ avec son choix de vitesse dans le Virage 1.

L’Allemand a déjà rencontré des problèmes de MGU-K, qui n’alimentait plus les freins.
Une nouvelle fois, c’est Mercedes qui donne le ton avec les deux mélanges, Hamilton prenant le meilleur avec le mélange tendre avant de procéder à une simulation de relai de course en fin de séance. Cependant, la sérénité est loin d’être totale dans le clan de Brackley, les deux pilotes ayant annoncé à répétition rencontrer des craintes au sujet des freins.

Formule 1 - Essais Libres 2 du Grand Prix de Hongrie 2014
Pilote Ecurie Temps Ecart Trs
01   L. Hamilton   Mercedes 1:24.482 38
02   N. Rosberg   Mercedes 1:24.720 +0.238 38
03   S. Vettel   Red Bull 1:25.111 +0.629 33
04   F. Alonso   Ferrari 1:25.437 +0.955 26
05   K. Magnussen   McLaren 1:25.580 +1.098 34
06   K. Räikkönen   Ferrari 1:25.730 +1.248 30
07   D. Ricciardo   Red Bull 1:25.983 +1.501 29
08   V. Bottas   Williams 1:25.999 +1.517 37
09   J. Button   McLaren 1:26.234 +1.752 33
10   F. Massa   Williams 1:26.402 +1.920 18
11   D. Kvyat   Toro Rosso 1:26.689 +2.207 42
12   J. Vergne   Toro Rosso 1:26.703 +2.221 37
13   N. Hülkenberg   Force India 1:26.789 +2.307 39
14   A. Sutil   Sauber 1:26.919 +2.437 41
15   S. Pérez   Force India 1:27.013 +2.531 39
16   P. Maldonado   Lotus 1:27.019 +2.537 40
17   R. Grosjean   Lotus 1:27.021 +2.539 14
18   E. Gutiérrez   Sauber 1:27.480 +2.998 32
19   K. Kobayashi   Caterham 1:28.370 +3.888 35
20   J. Bianchi   Marussia 1:28.469 +3.987 26
21   M. Chilton   Marussia 1:28.586 +4.104 35
22   M. Ericsson   Caterham 1:29.036 +4.554 34
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités