EL2 - Räikkönen s'approche du record sous une pluie de tête-à-queue

Kimi Räikkönen a terminé en tête de la seconde séance d'essais libres du Grand Prix du Canada 2017 de F1, devant Lewis Hamilton et Sebastian Vettel. Cette session a été marquée par les nombreuses erreurs de l'ensemble du peloton.

La première séance d'essais libres a commencé à nettoyer une piste très poussiéreuse et ce sont des conditions venteuses qui attendent désormais les pilotes.

Victime d'un problème moteur dès son premier tour lors des EL1, Carlos Sainz prend logiquement et rapidement la piste le premier, signant un meilleur temps en 1'21"4, avant d'abaisser la meilleure marque en 1'18"8, en gommes supertendres. Bientôt, cependant, Sebastian Vettel, lui aussi en pneus rouges, réalise 1'15"4, avant que son équipier, Kimi Räikkönen n'améliore sensiblement en 1'14"4 puis en 1'14"1.

Après dix minutes de roulage, Romain Grosjean effectue un premier tête-à-queue au virage 6 avant que cela ne se répète à l'identique lors de son passage suivant, ce qui lui fait dire à la radio qu'il y a "un problème avec le système". Son écurie lui demande malgré tout de rester en piste pour pouvoir analyser le souci, qui semble se répéter dans plusieurs autres virages.

Dans le même temps, les Mercedes prennent enfin la piste alors que, du côté de McLaren, on travaille toujours sur la monoplace de Fernando Alonso qui, lui, ne semble pas prêt à goûter de nouveau au tarmac du Circuit Gilles Villeneuve. Räikkönen, après avoir brièvement été dépassé par Vettel, reprend son bien en 1'13"9. Chacun leur tour, Lewis Hamilton, dans le virage 1, et Valtteri Bottas, dans la dernière chicane, tirent tout droit dans une tentative chronométrée. Le Finlandais, en tendres, signe un second chrono provisoire à 0"089 de celui de son compatriote.

Chez Red Bull, les choses semblent ne pas totalement bien se passer : Daniel Ricciardo se plaint d'un manque de puissance alors que Max Verstappen explique à la radio que "rien ne fonctionne", le répétant à plusieurs reprises, avant de se faire reprendre par son ingénieur de course, qui lui ordonne de se calmer et d'effectuer des opérations au volant. C'est le moment où Hamilton, toujours sur son train de gommes supertendres, signe 1'13"955 pour s'emparer du commandement, après 20 minutes de roulage, sur une piste quasiment déserte.

 

Le record du circuit se rapproche

À une heure de la fin de séance, Vettel est le premier pilote à chausser les ultratendres. Il réalise immédiatement le meilleur temps en 1'13"7, malgré quelques erreurs, puis met la barre encore plus haut en 1'13"2. Armés des pneus les plus tendres de la gamme Pirelli, Räikkönen prend ensuite le second rang à un dixième et Bottas le troisième à deux dixièmes. Le Champion du monde 2007 se place ensuite en haut de la feuille des temps, en 1'12"9, à moins de sept dixièmes du record du tour à Montréal. Un peu plus tard, Hamilton échoue à deux dixièmes du pilote Ferrari sur son premier tour lancé avec la monte violette.

Grosjean poursuit son hommage à Tchaïkovski avec un nouveau tête-à-queue, au virage 2, dans une arabesque digne du Lac des Cygnes ; le Français, comme souvent, et malgré une place provisoire dans le top 10, se répand à la radio, pour une série de problèmes différents. Globalement, à mi-séance, peu d'améliorations sont à signaler et le travail sur les longs relais est en cours ou se prépare pour l'ensemble du peloton.

Pour l'ensemble du peloton ? Non, car Alonso n'a toujours pas été aperçu dans son garage, l'écurie McLaren-Honda poursuivant son travail sur le MCL32. Le travail est aussi important du côté de la RB13 de Ricciardo, dont la mine est celle des mauvais jours. Marcus Ericsson se permet un petit brossage du mur des champions, que Vandoorne évite ensuite malgré un tête-à-queue dans la dernière chicane. Quelques minutes plus tard, c'est Bottas qui offre au public des tribunes du virage 2 une belle perte de l'arrière, en sortie du virage 1, là encore sans dommages.

Moins d'une demi-heure avant le drapeau à damier, Alonso prend enfin la piste. Et Vettel part à son tour à la faute, au virage 6, de la même façon que ses autres camarades, à savoir par l'arrière, tout comme Kvyat, mais lui dans le virage 1.

Le drapeau rouge est brandi à une vingtaine de minutes du but, car la Red Bull de Verstappen est à l'arrêt dans le bout droit après le virage 7. Le Néerlandais a visiblement été victime d'un bris mécanique, à en témoigner par le panache de fumée qui s'est manifesté à l'approche du virage 6. Après avoir vu tant de belles toupies de la part des F1, un commissaire de piste inspiré et, en poussant la RB13, effectue une superbe cabriole, dont il se relève rapidement et sans doute avec le sentiment du devoir accompli, d'autant plus que la réalisation et donc le public – légèrement moqueur – n'ont rien manqué de cette cascade.

 

Il est à noter qu'au moment de l'interruption, Räikkönen s'est permis de signaler à la radio que des photographes téméraires étaient un peu trop avancés à côté des murs de protection et risquaient gros en cas de sortie de piste. Peu après, le Finlandais s'est retrouvé au milieu d'un embrouillamini à l'épingle impliquant trois autres monoplaces, dont la Mercedes de Bottas, visiblement pressées de regagner les stands.

Après avoir mis la voiture au numéro 33 à l'abri, la séance est relancée pour 13 petites minutes. Le temps pour les pilotes de finir leur travail de fond, pour Vettel de se plaindre du fait qu'il suit un Hamilton qui fait beaucoup de fautes et pour Palmer, Pérez et Kvyat de partir également à la faute, toujours sans toucher les murs, et la séance s'achève donc avec Räikkönen devant Hamilton, Vettel, Bottas et Verstappen, ces cinq pilotes se tenant en 453 millièmes. Il est à noter que le temps de la pole 2016, en 1'12"812, est proche, tout comme le record absolu du circuit en 1'12"275.

 Grand Prix du Canada - Essais Libres 2

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart 
1 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 41 1'12.935  
2 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 41 1'13.150 0.215
3 germany Sebastian Vettel  Ferrari 41 1'13.200 0.265
4 finland Valtteri Bottas  Mercedes 42 1'13.310 0.375
5 netherlands Max Verstappen  Red Bull 25 1'13.388 0.453
6 brazil Felipe Massa  Williams 38 1'14.063 1.128
7 spain Fernando Alonso  McLaren 19 1'14.245 1.310
8 france Esteban Ocon  Force India 46 1'14.299 1.364
9 russia Daniil Kvyat  Toro Rosso 38 1'14.461 1.526
10 mexico Sergio Pérez  Force India 41 1'14.501 1.566
11 france Romain Grosjean  Haas 33 1'14.566 1.631
12 germany Nico Hülkenberg  Renault 38 1'14.604 1.669
13 spain Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 43 1'14.621 1.686
14 denmark Kevin Magnussen  Haas 35 1'14.676 1.741
15 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 8 1'15.072 2.137
16 united_kingdom Jolyon Palmer  Renault 40 1'15.127 2.192
17 canada Lance Stroll  Williams 40 1'15.240 2.305
18 sweden Marcus Ericsson  Sauber 31 1'15.611 2.676
19 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 20 1'15.624 2.689
20 germany Pascal Wehrlein  Sauber 31 1'16.308 3.373
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Sous-évènement Essais Libres 1
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags el2, montreal