EL2 - Red Bull confirme, Grosjean troisième

Red Bull Racing a dominé la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Hongrie

EL2 - Red Bull confirme, Grosjean troisième

Red Bull Racing a dominé la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Hongrie. Une nouvelle fois, l'écurie triple Championne du Monde en titre a signé le doublé, Sebastian Vettel devançant Mark Webber. Romain Grosjean complète le Top 3.

---

Comme ce matin, la chaleur est au rendez-vous pour les EL2. Selon les indications de Météo France, des records de chaleur pourraient être enregistrés pour la course de dimanche. Avec 30°C dans l'air et 40°C en piste, les pneus Pirelli seront soumis à rudes épreuves sur le Hungaroring.

Après avoir cédé sa place à Rodolfo Gonzalez ce matin, Max Chilton est de retour dans sa monoplace. Le Britannique, qui a terminé toutes les courses depuis le début de la saison, va pouvoir découvrir le tracé hongrois au volant d'une Formule 1. Il est rapidement rejoint par Valterri Bottas et Jules Bianchi.

Le premier chrono de référence est établi par la Marussia MR02 n°23 de Max Chilton en 1:29.373, mais le Britannique est rapidement délogé de la première place, battu par la Williams de Valterri Bottas en 1:25.622. Le tour suivant, le Finlandais améliore en 1:25.191 avant d'être battu par son équipier Pastor Maldonado en 1:24.979.

Après 10 minutes d'essais, c'est Sebastian Vettel qui occupe la première place provisoire en 1:22.484, devant la Force India d'Adrian Sutil et la Lotus de Romain Grosjean. Seuls Fernando Alonso, Felipe Massa et Kimi Räikkönen n'ont pas parcouru le moindre tour.

Les essais se déroulent sans le moindre problème et c'est toujours Sebastian Vettel qui mène la danse après avoir effectué son premier relais. L'Allemand a bouclé son meilleur tour en 1:22.484 pour devancer Mark Webber de 0.336 et Fernando Alonso de 0.377.

Après une demi-heure passée à évaluer les pneus durs, les pilotes entrent en piste avec les gommes tendres. Grâce aux P-Zero Jaunes, Sebastian Vettel améliore son chrono de plus d'une seconde pour signer un tour en 1:21.264. Mark Webber se rapproche à 44 petits millièmes de son équipier.

Même si Mercedes n'a pas roulé lors des Rookies Days à Silverstone, Mercedes ne semble pas avoir perdu en performances avec les nouveaux pneus apportés par Pirelli. Lewis Hamilton occupe la troisième place provisoire devant Nico Rosberg.

Auteur de la meilleure performance dans le deuxième secteur sur le Hungaroring, Fernando Alonso échoue à 0.162 millièmes du temps réalisé par Sebastian Vettel. L'Espagnol est troisième devant Felipe Massa et les deux Mercedes.

Dans son deuxième tour lancé avec les pneus tendres, Romain Grosjean s'empare de la troisième place provisoire à 0.153 de Sebastian Vettel. Seul Kimi Räikkönen n'a pas encore chaussé les pneus tendres. Lors de son tour rapide, le Finlandais manque de s'accrocher avec Jenson Button dans le dernier virage. Le Britannique n'a pas vu le pilote Lotus arriver derrière lui alors que celui-ci était dans un tour lancé.

Pour son sixième tour avec les pneus tendres, Kimi Räikkönen boucle un tour en 1:22.011 pour se hisser en huitième position. Il devance Jenson Button et Adrian Sutil.

Dans les 30 dernières minutes de cette séance, les pilotes se concentrent sur des simulation de qualifications. A ce petit jeu, les Red Bull semblent une nouvelle fois les plus rapides, possédant un léger avantage sur les Lotus et les Ferrari. Le classement n'évolue plus et c'est donc Sebastian Vettel qui signe le meilleur temps devant Mark Webber et Romain Grosjean. Fernando Alonso suit en quatrième position devant Felipe Massa, Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Kimi Räikkönen, Jenson Button et Adrian Sutil.

 Grand Prix de Hongrie
Essais Libres 2
#
Pilote / Ecurie
Tours
Temps
Ecart
01  
34
1:21.264  
02   42 1:21.308 + 0.044
03   40 1:21.417 + 0.153
04   34 1:21.426 + 0.162
05   37 1:21.544 + 0.280
06   42 1:21.802 + 0.538
07   40 1:21.991 + 0.727
08   32 1:22.011 + 0.747
09   41 1:22.180 + 0.916
10   41 1:22.304 + 1.040
11   39 1:22.526 + 1.262
12   37 1:22.529 + 1.265
13   36 1:22.781 + 1.517
14   42 1:22.837 + 1.573
15   39 1:22.841 + 1.577
16   34 1:23.369 + 2.105
17   41 1:23.411 + 2.147
18   34 1:23.646 + 2.382
19   38 1:24.325 + 3.061
20   36 1:25.065 + 3.801
21   39 1:25.143 + 3.879
22   33 1:26.647 + 5.383


partages
commentaires
Williams n'a pas prévu d'autres essais pour Susie Wolff

Article précédent

Williams n'a pas prévu d'autres essais pour Susie Wolff

Article suivant

Maldonado: "Tout changement est le bienvenu"

Maldonado: "Tout changement est le bienvenu"
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021