EL2 - Red Bull et Ferrari dans un souffle

Le ciel est nuageux, mais il fait sec, contrairement à ce matin, pour la seconde séance d’essais libres du Grand Prix d’Espagne 2013

Le ciel est nuageux, mais il fait sec, contrairement à ce matin, pour la seconde séance d’essais libres du Grand Prix d’Espagne 2013. Pirelli met ce weekend à disposition deux nouveautés pneumatiques : l’une, réservée aux essais, est un composé expérimental à l’endurance renforcée, visant à permettre aux équipes de rouler autant que possible durant les 90 minutes et de créer de l’action en piste pour les spectateurs. La seconde est un nouveau mélange dur orange, en réponse aux nombreuses critiques émises en début de saison par les équipes.

Les équipes ont beaucoup de travail d’évaluation des gommes à faire cet après-midi en raison de l’humidité de la séance matinale, n’ayant pas permis de procéder à un programme classique. Dès le début de la séance, une majorité du plateau prend la piste et attaque la prise de contact avec ces importants paramètres. Nombreuses sont les équipes qui doivent également valider l’introduction ou non de nouvelles pièces aérodynamiques par les 19°C ambiants (33°C en piste).

Les Mercedes se montrent à leur aise dans la frénésie du trafic de début de séance, en pneus durs. L’action se tasse quelque peu après une vingtaine de minutes. Webber prend la tête de la séance avec un 1’23’’112s en durs quelques minutes après, un chrono bientôt battu par la Ferrari d’Alonso, sur le même mélange pneumatique. Le chassé-croisé avec les Red Bull se poursuit, l’Australien et Vettel reprenant le dessus, alors que tout le monde améliore progressivement de quelques centièmes de secondes.

Les mediums sont chaussés pour la seconde partie de la séance par certaines équipes pour attaquer un processus de comparaison des performances avec une monoplaces en durs et une autre en mediums sur le longs relais. Les temps purs ne sont pas recherchés et la hiérarchie demeure la même, Vettel conservant le commandement avec une avance infime de 0’017sec sur Alonso et 0'083 sur Webber. Sept pilotes, avec Räikkönen, Massa et les deux Mercedes, évoluent devant dans moins de six dixièmes de secondes, tandis que Toro Rosso place ses deux pilotes dans le bon rythme, avec les Force India.

 Grand Prix d'Espagne - Essais Libres 2
#
Pilote / Ecurie
Tours
Temps
Ecart
01
34
1:22.808  
02 35 1:22.825 + 0.017
03 36 1:22.891 + 0.083
04 32 1:23.030 + 0.222
05 37 1:23.110 + 0.302
06 35 1:23.140 + 0.332
07 44 1:23.398 + 0.590
08 37 1:23.840 + 1.032
09 31 1:24.058 + 1.250
10 25 1:24.104 + 1.296
11 32 1:24.175 + 1.367
12 35 1:24.306 + 1.498
13 31 1:24.854 + 2.046
14 38 1:24.888 + 2.080
15 38 1:25.167 + 2.359
16 32 1:25.321 + 2.513
17 37 1:25.441 + 2.633
18 36 1:25.851 + 3.043
19 30 1:25.963 + 3.155
20 31 1:26.078 + 3.270
21 35 1:26.930 + 4.122
22 25 1:26.970 + 4.162

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso , Mercedes , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités