EL2 - Ricciardo précède Hamilton lors d'une étrange séance

partages
commentaires
EL2 - Ricciardo précède Hamilton lors d'une étrange séance
Par : Fabien Gaillard
27 oct. 2017 à 20:32

Daniel Ricciardo (Red Bull) a inscrit le meilleur temps des Essais Libres 2 du GP du Mexique 2017 de F1, devant Lewis Hamilton (Mercedes). La séance a débuté par une série d'incidents étonnants et a été le théâtre de beaucoup de tête-à-queue.

Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes-Benz F1 W08
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS17
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Sean Gelael, Scuderia Toro Rosso STR12
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08
Felipe Massa, Williams FW40
Kevin Magnussen, Haas F1
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Sean Gelael, Scuderia Toro Rosso STR12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08

Toujours sous le soleil de Mexico, la seconde séance débute avec, semble-t-il, des vérifications techniques du côté de la Ferrari de Vettel, qui est dans son stand et loin d'être opérationnelle. Peu de mécaniciens s'affairent dessus et l'Allemand n'est pas présent.

Avec 1'21"6, Magnussen inscrit le premier temps de la séance au moment précis où son équipier Grosjean est victime d'une sortie très étrange dans le dernier virage. En sortant du stadium, la Haas chasse bizarrement de l'arrière. Le Français part en tête-à-queue mais parvient à repartir en effectuant un 360°. En se relançant dans la ligne droite, la bande de roulement du pneu arrière gauche part en lambeaux, sans crevaison, ce qui détruit le bas de l'aileron arrière ainsi que le fond plat devant la roue. Une partie de l'aileron avant, entré en résonance, se décroche également. La piste est jonchée de débris et le drapeau rouge est brandi par la direction de course pour un petit nettoyage.

Hamilton brûle ses pneus, Vettel se brûle... tout court

La séance reprend une dizaine de minutes après l'incident. Vandoorne, qui était parmi les pilotes à attendre en bout de ligne des stands, s'arrête subitement, se plaignant à la radio que la voiture roule "en crabe". Il est ramené à son stand par ses mécaniciens, qui vérifient l'attache des roues. Du côté du leader du Championnat du monde, le début du roulage n'est pas tranquille : en sortie du virage 11, la W08 #44 décroche et part en travers complet, sans conséquence toutefois puisqu'il évite le mur de béton et peut regagner son stand, avec un train de pneus hors d'usage.

Quelques minutes après ça, Vettel est au ralenti en piste : l'Allemand se plaint à la radio de ressentir une brûlure liée à un liquide, qu'il compare à de l'acide, tout en évoquant l'extincteur. En rentrant dans son garage, il est effectivement possible de constater une substance blanchâtre sur sa combinaison, au niveau des fesses. Les mécaniciens Ferrari s'affairent au-dessus du baquet. Pendant ce temps-là, Sainz puis Stroll partent à la faute au même endroit, à la sortie du virage 3.

 

Après une demi-heure de roulage, Ricciardo et Verstappen dominent la séance, en 1'18"7, séparés de 39 millièmes, et le tout en gommes tendres. Räikkönen, sur le même type de pneus, est troisième à 0"136, Alonso quatrième en 0"181 (et en ultratendres) et Bottas à 0"401, lui aussi en enveloppes à flancs jaunes.

Hamilton finit, après un long moment dans son stand, par reprendre la piste, en ultratendres. Il signe d'ailleurs le meilleur temps de la séance en 1'18"0, même s'il signale des pertes de puissance. Il améliore sur un deuxième tour, avec 1'17"932, deux dixièmes devant Räikkönen, lui aussi en pneus violets. Ricciardo, sur la même gomme, prend la tête avec 1'17"8. Vettel, après s'être manqué dans un premier tour lancé, échoue à 250 millièmes de l'Australien.

Chez Toro Rosso, à mi-séance, les choses ne se passent pas spécialement comme prévu puisque aucune des deux STR12 ne peut rouler depuis de longues minutes et l'équipe doit intervenir dessus, en démontant une partie des F1 et en prenant de grandes précautions. Hartley peut malgré tout retrouver la piste de l'autodrome une trentaine de minutes avant le drapeau à damier et se signale en partant à la faute à la sortie du virage 6.

Les longs relais se multiplient pour achever ces Essais Libres 2 et la hiérarchie n'évolue plus. Verstappen doit regagner le paddock avant ses petits camarades, un problème technique au niveau du moteur l'empêchant de continuer le roulage.

 Grand Prix du Mexique - Essais Libres 2 

 PiloteÉquipe TrsTempsÉcart 
1 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 26 1'17.801    
2 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 40 1'17.932 0.131  
3 netherlands Max Verstappen  Red Bull 17 1'17.964 0.163  
4 germany Sebastian Vettel  Ferrari 35 1'18.051 0.250  
5 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 40 1'18.142 0.341  
6 finland Valtteri Bottas  Mercedes 43 1'18.299 0.498  
7 spain Fernando Alonso  McLaren 26 1'18.508 0.707  
8 mexico Sergio Pérez  Force India 41 1'18.728 0.927  
9 germany Nico Hülkenberg  Renault 19 1'18.775 0.974  
10 france Esteban Ocon  Force India 42 1'18.822 1.021  
11 spain Carlos Sainz Jr.  Renault 30 1'19.060 1.259  
12 brazil Felipe Massa  Williams 37 1'19.206 1.405  
13 new_zealand Brendon Hartley  Toro Rosso 40 1'19.423 1.622  
14 canada Lance Stroll  Williams 42 1'19.524 1.723  
15 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 32 1'19.844 2.043  
16 germany Pascal Wehrlein  Sauber 38 1'20.306 2.505  
17 denmark Kevin Magnussen  Haas 35 1'20.318 2.517  
18 sweden Marcus Ericsson  Sauber 38 1'20.362 2.561  
19 france Pierre Gasly  Toro Rosso 10 1'21.745 3.944  
20 france Romain Grosjean  Haas 3 1'25.526 7.725  
Article suivant
Sauber n'achètera pas des pièces à Ferrari

Article précédent

Sauber n'achètera pas des pièces à Ferrari

Article suivant

Red Bull se place mais ne rêve pas (encore)

Red Bull se place mais ne rêve pas (encore)
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Autodromo Hermanos Rodriguez
Auteur Fabien Gaillard