EL2 - Rosberg averti par le mur sur piste humide

partages
commentaires
EL2 - Rosberg averti par le mur sur piste humide
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
18 mars 2016 à 07:00

Nico Rosberg est parti à la faute sur l'Albert park, en Essais Libres 2, alors que les conditions de piste humides autorisaient les pilotes à rester sagement dans les garages.

Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team W07
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Volant de la Sauber C35
Niki Lauda avec Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Rio Haryanto, Manor Racing MRT05
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Felipe Massa, Williams FW38, au large
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Fernando Alonso, McLaren MP4-31

La météo imprévisible vue à Melbourne en Essais Libres 1 est demeurée capricieuse dans la foulée des 90 minutes de séance chronométrée menées par Lewis Hamilton. C'est ainsi une piste fortement balayée par le vent et régulièrement rafraichie d'ondées que trouvent les pilotes quand arrive l'heure des EL2.

Cette fois, personne pour prendre l'initiative de prendre la piste en début de séance, une fois le feu passé au vert en bout de pitlane. Il faut dire que le ciel déverse un flot continu et assez dense, maintenant la piste à un niveau d'adhérence bien faible…

L'occasion, dans ce cas, de réviser quelques grands thèmes de la saison à venir, comme les nombreuses précisions apportées par la FIA aux interdictions radio en course et de potasser le nouveau format de qualifications...ou la technique d'un bon selfie!

L'occasion aussi de (re)prendre ses marques avec la préparation des tear-offs des casques et les peintures adoptées par les pilotes en 2016, et décortiquer les premiers résultats arrivés du Qatar, où se tient aussi ce weekend l'ouverture de la nouvelle saison MotoGP

Ricciardo essuie les plâtres

Devant son public, c'est Daniel Ricciardo qui ose finalement le premier élancer sa monoplace à la peinture mat après 20 minutes, avec les pneus intermédiaires. La piste est bien plus humide que dans la matinée, où les pilotent parvenaient à tourner en 1'36'' en intermédiaires. La première référence de l'Australien pointe ainsi en 1'49''.

Rouler "n'est pas vraiment très utile car les conditions étaient meilleures en EL1", estime Frédéric vasseur (Renault) au micro de Canal+. "Les séances comme ça sont inutiles, on ne peut pas tirer de grande conclusion pour la suite du week-end".

En piste comme son équipier Red Bull, Daniil Kvyat prend la main en 1'44'', tandis que seuls Rosberg, Sainz, Button et Haryanto s'aventurent aussi en piste sur la première demi-heure.

Rosberg dans le mur!

S'il était besoin d'une confirmation du fait qu'il y a plus à perdre qu'à gagner en roulant par ces conditions, elle est venue de Nico Rosberg.

Perdant sa monoplace dans la section rapide du premier secteur, l'Allemand heurte le mur et endommage son aileron avant d'une manière finalement superficielle au vu des dégâts qui auraient pu en découler.

Le candidat au titre 2016 tente bien de regagner le stand avec son aileron brisé intercalé sous le museau mais doit renoncer après avoir propagé de petits débris en piste. Immobilisée au bord de la piste, la Mercedes #6 est évacuée par les commissaires sous régime de voiture de sécurité virtuelle, et l'oeil calme d'un Lewis Hamilton tranquille derrière les écrans.

"C'était un impact fort sur des conditions très humides; mais ça va, ce n'est que le début du weekend", rassure Toro Wolff au micro de Sky Sports F1, conscient du fait que les dégâts sont par chance limités.

La mésaventure de Rosberg ne suffit pas à vacciner le reste du plateau, qui constate une éclaircie et décide d'évaluer à quelle vitesse sèche la piste. Nombreux sont ainsi les pilotes sur le circuit à la mi-séance, avec un Alonso faisant pointer sa McLaren en tête pendant quelques minutes grâce à un chrono de 1'41''694 en pneus intermédiaires.

Sur un piste séchante, les temps tombent de nouveau naturellement et c'est bientôt Räikkönen (1'39''486) qui prend les commandes devant Sainz. 

Peu d'améliorations en piste

En dépit d'une amélioration sensible de la piste dans les 10 minutes suivantes, aucun temps représentatif n'est à recenser. Button et Alonso sont ceux qui passent les relais les plus longs en piste, jugeant du niveau de dégadation des intermédiaires sur quelques boucles. 

C'est finalement Hamilton, pour sa première sortie en piste, qui place un 1'38''841 en un simple tour lancé après 70 des 90 minutes de séance. Une prestation qui lui permettra de conserver le commandement jusqu'au terme de la séance. Les débutants Manor Haryanto et Werhlein profitent de leur côté d'un peu de roulage bienvenu pour apprendre le tracé australien...

GP d'Australie - Essais Libres 2

Pos.PiloteTeamsGapTours
1 Royaume-Uni Lewis Hamilton    Mercedes 1:38.841 7
2 Allemagne Nico Hülkenberg    Force India +0.467 8
3 Finlande Kimi Räikkönen    Ferrari +0.645 7
4 Australie Daniel Ricciardo    Red Bull Racing +0.694 9
5 Espagne Carlos Sainz Jr.    Toro Rosso +0.853 16
6 Espagne Fernando Alonso    McLaren +1.054 16
7 Royaume-Uni Jenson Button    McLaren +1.167 13
8 Allemagne Sebastian Vettel    Ferrari +1.920 7
9 Mexique Sergio Pérez    Force India +2.415 8
10 Russie Daniil Kvyat    Red Bull Racing +3.570 10
11  Esteban Gutiérrez    Haas F1 Team +4.050 10
12  Pascal Wehrlein    Manor Racing +4.560 25
13 France Romain Grosjean    Haas F1 Team +4.890 8
14  Rio Haryanto    Manor Racing +5.463 22
15 Allemagne Nico Rosberg    Mercedes +8.515 4
16  Jolyon Palmer    Renault    5
17   Felipe Massa    Williams   2
18   Kevin Magnussen    Renault    2
19   Valtteri Bottas    Williams   2
20  Max Verstappen   Toro Rosso   0
21  Marcus Ericsson   Sauber   0
22  Felipe Nasr   Sauber   0
Article suivant
Whiting - Le Halo de protection sera une réalité en 2017

Article précédent

Whiting - Le Halo de protection sera une réalité en 2017

Article suivant

Diaporama - Les casques des 22 pilotes de la saison 2016

Diaporama - Les casques des 22 pilotes de la saison 2016
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Résumé d'essais libres