EL2 - Hamilton devant Räikkönen et avant la pluie

partages
commentaires
EL2 - Hamilton devant Räikkönen et avant la pluie
Par : Fabien Gaillard
25 août 2017 à 13:31

Lewis Hamilton a signé le meilleur temps des Essais Libres 2 du Grand Prix de Belgique 2017 de F1 devant Kimi Räikkönen, quelques minutes avant que la pluie ne tombe sur le tracé de Spa.

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Lance Stroll, Williams FW40
Stoffel Vandoorne, McLaren
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Lance Stroll, Williams FW40
Valtteri Bottas, Mercedes-Benz F1 W08
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13

Après une première séance disputée sous le soleil, un plafond nuageux s'est formé au-dessus des Ardennes belges à l'occasion des EL2, cruciale séance d'essais pour les pilotes puisque la seule disputée à l'heure des qualifications et de la course.

Ce roulage ne commence pas très bien pour Haas puisque ses deux pilotes subissent la même avarie dans leur premier tour : le DRS des VF-17 s'est trop ouvert, s'est même retourné, et ne se referme plus. Ils doivent repasser par les stands pour régler ce souci. Palmer, pendant ce temps, signe le premier temps de "référence" en 1'48"8, avant que Räikkönen ne réalise 1'47"0.

Dans le garage Williams, les mécaniciens travaillent sur la FW40 de Felipe Massa accidentée ce vendredi matin. Le Brésilien a changé de châssis et ne roulera pas lors de cette session, comme l'a confirmé Jo Bauer, délégué technique de la FIA, pour Sky Sports.

Quelques instants après la prise de pouvoir de Vettel au niveau de la feuille des temps (en 1'46"4), Vandoorne est averti par la direction de course pour avoir coupé le virage du Raidillon de l'Eau Rouge. Un quart d'heure après le début de la séance, les Mercedes pointent le bout de leur museau.

Et d'ailleurs, Hamilton, en tendres, prend la tête en 1'45"6, sept dixièmes devant Bottas, en supertendres. Peu avant Pouhon, Pérez et Magnussen manquent de s'accrocher : le Danois n'est visiblement pas satisfait de la façon dont le Mexicain s'est écarté de la trajectoire et le fait savoir en lui coupant quelque peu la trajectoire. D'ici à ce qu'il lui lance un "Chupa mis bolas" en sus...

Les ultratendres avant la pluie

Une demi-heure après le début de ces EL2, Hülkenberg prend la quatrième place provisoire, à huit dixièmes de Hamilton, mais en gommes ultratendres. Tout cela car les Mercedes, les Ferrari et les Red Bull chaussent à leur tour les composés les plus tendres.

Et à ce petit jeu, précipité par les menaces de pluie, Hamilton signe 1'44"753, devant Räikkönen (+0"262), Bottas (+0"427), Verstappen (+0"472) et Vettel (+0"482). Il faut noter que le Britannique ne détient aucun des meilleurs secteurs. Une dizaine de minutes après, Ricciardo se lance à l'assaut du chronomètre : il signe le meilleur temps des secteurs 1 et 3, mais est loin du compte dans la portion intermédiaire, plus sinueuse. Il est relégué au sixième rang, à 1,3 seconde de la Mercedes #44.

Une demi-heure avant le drapeau à damier, la pluie commence à tomber et s'intensifie progressivement, incitant la plupart des pilotes à rentrer. Magnussen est l'un des rares pilotes à s'offrir du roulage en gommes slicks sur une piste grasse. Vingt minutes avant la fin de séance, plus aucune monoplace n'est en piste.

Alors qu'une grosse averse s'abat désormais, Ricciardo et Alonso tentent de sortir en intermédiaires et font le même constat : il y a trop d'eau et un aquaplaning quasi permanent. La séance s'achève donc de fait une fois les deux hommes rentrés, sur le meilleur temps de Lewis Hamilton devant Kimi Räikkönen.

 Grand Prix de Belgique - Essais Libres 2

 PiloteÉquipe TrsTempsÉcart 
1 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 17 1'44.753    
2 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 21 1'45.015 0.262  
3 finland Valtteri Bottas  Mercedes 17 1'45.180 0.427  
4 netherlands Max Verstappen  Red Bull 16 1'45.225 0.472  
5 germany Sebastian Vettel  Ferrari 20 1'45.235 0.482  
6 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 15 1'46.072 1.319  
7 germany Nico Hülkenberg  Renault 24 1'46.441 1.688  
8 france Esteban Ocon  Force India 19 1'46.473 1.720  
9 spain Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 19 1'46.561 1.808  
10 united_kingdom Jolyon Palmer  Renault 23 1'46.670 1.917  
11 spain Fernando Alonso  McLaren 20 1'46.743 1.990  
12 mexico Sergio Pérez  Force India 18 1'46.984 2.231  
13 france Romain Grosjean  Haas 15 1'47.285 2.532  
14 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 17 1'47.303 2.550   
15 russia Daniil Kvyat  Toro Rosso 12 1'47.450 2.697
16 denmark Kevin Magnussen  Haas 15 1'47.556 2.803   
17 canada Lance Stroll  Williams 13 1'47.861 3.108  
18 sweden Marcus Ericsson  Sauber 12 1'49.214 4.461   
19 germany Pascal Wehrlein  Sauber 18 1'49.725 4.972   
Article suivant
Alonso ne veut pas être une bombe à retardement pour McLaren

Article précédent

Alonso ne veut pas être une bombe à retardement pour McLaren

Article suivant

Verstappen fataliste, Ricciardo cherche une autre voie

Verstappen fataliste, Ricciardo cherche une autre voie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Lieu Spa-Francorchamps
Auteur Fabien Gaillard