EL2 - Très faible durée de vie pour les pneus tendres

Il s’agit de la première séance d’essais du weekend pour Paul Di Resta, qui récupère son baquet laissé à James Calado en EL1

Il s’agit de la première séance d’essais du weekend pour Paul Di Resta, qui récupère son baquet laissé à James Calado en EL1. Pour cette seconde séance, ce sont 38°C dans l’air et 30°C en piste qui accueillent les pilotes, qui doivent une nouvelle fois « gommer » la piste, qui gagne en adhérence progressivement avec les dépôts des enveloppes medium et tendres de Pirelli.

Ayant vu sa première séance abrégée par un problème de boite de vitesse, Fernando Alonso peut souffler : l’intervention nécessaire sur sa monoplace n’entre pas dans le cadre de celles pouvant coûter cinq places de pénalité sur la grille de départ. Le weekend du second au championnat du monde peut se poursuivre de façon studieuse.

Les radios crépitent d’informations en début de séance : Jenson Button se plaint du manque d’adhérence à l’arrière dans les courbes rapides, tandis que Nico Rosberg et Nico Hülkenberg regrettent de ne pas comprendre l’apparition d’un sérieux sous-virage, possiblement lié à l’évolution de la piste.

Le meilleur temps des EL1, signé en 1m26.683s par Vettel dans la matinée, ne tarde pas à tomber rapidement au cours de la seconde séance, tandis que les équipes entament leurs travaux de comparaison des deux types d’enveloppes. Vettel, vainqueur des deux uniques courses disputées en Inde (en menant l’intégralité des tours), prend une nouvelle fois la main en signant un solide 1m25.722s en tendres, plus rapide de près de trois dixièmes que le temps de Webber, et d’une demi-seconde que la Lotus de Grosjean pendant une bonne partie de la séance.

Le constat fait par la majorité des équipes avec les pneus tendres est que ceux-ci ne tiennent qu’environ 4 à 5 tours avant de former un sérieux graining. Du bullage est également visible sur la Red Bull de Sebastian Vettel, pourtant réputée pour peu « manger » ses pneus. Les pilotes sont nombreux à souhaiter passer le mélange medium pour la fin de séance. Räikkönen tente avec Lotus de voir jusqu'où peut tenir le composé le plus dur, "jusqu'à ce que ce ne soit plus sûr", lui dit-on dans la radio. Après 17 boucles, l'avant gauche, qui subit les plus grosses charges latérales dans l'enchaînement des virages 11-13, est extrêmement usé.

Grand Prix d'Inde
Essais Libres 2

#

Pilote / Ecurie

Tours

Temps

Ecart

01  
35
1:25.722  
02   38 1:26.011 + 0.289
03   36 1:26.220 + 0.498
04   36 1:26.399 + 0.677
05   39 1:26.430 + 0.708
06   40 1:26.582 + 0.860
07   41 1:26.601 + 0.879
08   32 1:26.632 + 0.910
09   40 1:26.857 + 1.135
10   39 1:26.972 + 1.250
11   17 1:27.304 + 1.582
12   36 1:27.375 + 1.653
13   31 1:27.429 + 1.707
14   40 1:27.491 + 1.769
15   38 1:27.608 + 1.886
16   23 1:27.720 + 1.998
17   34 1:27.949 + 2.227
18   30 1:28.431 + 2.709
19   39 1:28.692 + 2.970
20   32 1:28.799 + 3.077
21   37 1:29.366 + 3.644
22   27 1:30.164 + 4.442

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Fernando Alonso , Nico Rosberg , Sebastian Vettel , Nico Hülkenberg , James Calado
Type d'article Actualités